Raser l’immeuble Proximus au Sablon ?

______________________________________

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une architecture exceptionnelle, pourquoi raser cet immense immeuble en parfait état, alors qu’il pourrait être rénové ? Pourquoi imposer au quartier un charroi de longue durée pour évacuer tous ces matériaux et que faire de ces gravats, alors que tout le monde parle d’économie circulaire et de construction durable ? Rénover cet immeuble de bureaux en logements est parfaitement possible et rentable. Aménager une série ininterrompue de commerces au rez-de-chaussée pourrait favoriser un lien plus agréable entre le haut et le bas de la ville.

Ce projet disproportionné d’Immobel n’a pas manqué de provoquer une salutaire levée de boucliers. Au-delà des arguments mis en avant par les promoteurs du projet, il semble qu’il s’agisse avant tout de mieux rentabiliser les m2 acquis, en augmentant sensiblement le nombre d’étages. Pour ce qui est de la Région, elle semble plutôt favorable à la démolition, parce qu’elle permettrait de créer un parking public souterrain, qui serait une monnaie d’échange pour la suppression du stationnement sur la place du Sablon.

Oui, la place du Sablon doit devenir piétonne et arborée, malgré la grogne de certains commerçants, principaux utilisateurs de ce parking en plein air. Non, il ne faut pas creuser un parking de plus en centre ville, alors que les parkings Poelaert et Albertine sont à 300m et loin d’être saturés. Le comité Quartier des Arts s’est opposé  à cette démolition. Le comité Sauve Lebeau Sablon aussi et il vient de gagner une manche  à la Cour constitutionnelle. Le BRAL résume l’enseignement tiré de la récente commission de concertation qui a exigé d’Immobel un autre projet. La bataille n’est cependant pas encore définitivement gagnée, si vous voulez lui donner du poids, vous pouvez vous joindre ICI à une pétition, que près de 4000 personnes ont déjà signée.

la rue de Ruysbroeck, avec à l’arrière plan les tours du projet Immobel

2 réflexions au sujet de « Raser l’immeuble Proximus au Sablon ? »

  1. Arielle

    Du grand n’importe quoi encore…. comme le projet Toison d’Or/Louise…. on se croirait revenus à l’époque de VDB…
    quelle tristesse pour Bruxelles, ville qui sera de plus en plus désertée…

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.