Aérez, aérez, aérez !

______________________________________

Il n’y a pas que la série de gestes barrières avancés par le gouvernement. Pour vous protéger et protéger les autres du coronavirus, ouvrez les fenêtres plusieurs fois par jour pour changer l’air, qui se charge de gouttelettes imperceptibles, dénommées aérosols, qui peuvent transporter le virus sur de longues périodes à votre insu.

Peut-être vous rappelez-vous, que dès le mois d’août, nous avons publié un billet à l’initiative d’un lecteur-ingénieur, qui préconisait déjà de mesurer la teneur en CO2 de votre lieu de vie, de votre lieu de travail ou de la classe de votre enfant. il existe un petit appareil très simple et peu coûteux qui peut vous signaler qu’il est temps d’ouvrir la fenêtre. En voici un exemple, mais vous en trouverez beaucoup d’autres sur internet  à la rubrique détecteur de dioxyde de carbone (CO2). Un niveau correct se situe autour des 700 ppm, au-delà, il est temps d’aérer pour limiter les risques de contamination.

Aujourd’hui, le gouvernement impose ce capteur de CO2 aux salons de coiffure qui ne peuvent ventiler en permanence et c’est une mesure utile. Le Soir consacre un article à cet équipement et estime qu’il s’agit là d’un élément incontournable d’un futur déconfinement.

3 réflexions sur « Aérez, aérez, aérez ! »

  1. myriamgerard11gmailcom

    Oh désolée, Yvan…. Mais tu ne pourras te plaindre d’avoir été mal nommé… Bisous,

    Myri

    Répondre
  2. myriamgerard11gmailcom

    Merci Alain d’attirer l’attention comme tu le fais. Trop peu de gens y sont attentifs….Et je constate chez mes enfants qu’ils ont perdu cette habitude de bien aérer.

    Bisous,

    Myriam

    >

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.