Loyauté fédérale en question

_________________________________

Nous nous étions réjouis ICI de l’attitude de l’Union Européenne qui a décidé de centraliser toutes les commandes de vaccins et de répartir les doses disponibles au prorata de la population de chaque Etat membre, pour garantir à tous le meilleur prix et éviter une concurrence entre eux. Cette politique a été un succès apprécié.

Un article de La Libre nous apprend que Jan Jambon – ministre président de la Flandre – a utilisé ses contacts chez Pfizer pour tenter d’obtenir des doses supplémentaires pour la seule Flandre. Selon les propos dans L’Echo de François De Smet – président de Défi – cette démarche traduit son « mépris vis-à-vis des accords européens et, accessoirement, de tout principe de loyauté fédérale ». Cette critique a aussi été appuyée par le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo).

Le communautaire n’est jamais loin en Belgique, mais il faut bien dire qu’en tentant (sans succès) de privilégier les citoyens de sa Région, Jan Jambon a voulu se montrer plus actif que l’Etat fédéral, mais a finalement tendu le bâton pour le battre, face à cette manoeuvre nationaliste mesquine.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.