Respect mutuel en question

_________________________________

En ces temps de confinement imposé et de nervosité grandissante, la police se voit de plus en plus chargée de faire respecter des gestes barrière alignés par le gouvernement ainsi que le contrôle de réunions strictement limitées. Une fonction assez neuve que la police la police tente d’intégrer, même si l’usage proportionné de la force n’est pas toujours observé pour y parvenir. Pareil pour les citoyens, qui contestent parfois de manière violente les consignes que la police doit leur imposer. Le manque de respect entre citoyens et forces de l’ordre est parfois criant et pas évident de savoir qui a commencé le premier à manquer de respect.

Nous avons déjà consacré trois billets à cette problématique exacerbée par la crise sanitaire. Nous avons rappelé que la protection des citoyennes et citoyens est une tâche fondamentale de la police, mais que ce rôle éducatif est assez neuf pour certains policiers qui peuvent manquer de contact avec la population de leur territoire. Une partie de la population se montre aussi excédée par les contrôles réguliers dont elle est l’objet et adopte des comportements inadmissibles vis à vis de tout ce qui représente l’autorité, y compris le caillassage des voitures de police, de pompiers et même de véhicules la STIB et De Lijn.

Après la remise de novembre,  Aula Magna tentera de faire le point ce samedi en donnant la parole au responsable du recrutement et de la formation des policiers, au porte parole de la police de Bruxelles-Ixelles, au responsable de l’antenne Police Watch de la Ligue des Droits Humains et à une professeure de criminologie de la VUB. Vous entendrez aussi les commentaires du président de la commission Police du parlement bruxellois. Mais vous pourrez aussi poser vos questions en direct en vous connectant à Zoom ce samedi à 10h à partir du lien que vous pouvez demander à l’adresse bruxselscity@gmail.com

photo extraite de Studyrama

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.