Happy Monday: un boulevard piéton

_______________________________________

Le réaménagement des boulevards centraux était au programme de la Ville et de Beliris depuis la fin des années 90. Il aura fallu la carte blanche de Philippe Van Parijs, le succès populaire de l’occupation sauvage de la place de la Bourse par PicNic the Streets et de la persévérance, pour que tous les partis mettent cette piétonnisation à leur programme électoral. La nouvelle majorité a décidé de rendre les boulevards aux piétons, de la place De Brouckère à la place Fontainas. Les derniers travaux pour le plan d’eau de la Bourse et pour les plantations à Fontainas seront terminés en fin d’année. Un appel à projet pour une œuvre d’art sera lancé pour donner une identité à la place Fontainas, entrée sud du piétonnier.

Décidé par Freddy Thielemans, mené à la hussarde par Yvan Mayeur et repris par Philippe Close, le piétonnier est une réalisation majeure, même s’il n’a pas fait que des heureux, y compris parmi ceux qui l’ont revendiqué. Si les riverains ne boudent pas le plaisir d’un air plus pur, le trafic reporté sur le « mini-ring » qui ceinture le piétonnier, empeste d’autres riverains. Le nouveau plan de circulation promis par l’échevin Bart Dhondt (Groen) se fait toujours attendre. La canicule de cet été à mis en exergue la minéralisation excessive des places De Brouckère et de la Bourse, que la Ville destine à de grands événements. Bien que sa mixité – tant citoyenne que commerciale peine à aboutir – vu les réticences d’un certain nombre de Bruxellois aisés – L’Echo en dresse un tableau positif.

Avec un piétonnier livré à la population sans en définir les règles d’usage, les Gardiens de la paix, les stewards de Bruciteam et la brigade cycliste ont du mal à mettre un peu d’ordre dans la circulation anarchique des vélos, des trottinettes, des livreurs, des taxis, des bus articulés, du football et des personnes sans domicile, qui disputent la place aux piétons, à l’honneur ICI. Pour Brussels Studies Institute – qui vient de publier une note de synthèse – le « Grand Piétonnier » constitue le projet urbain le plus important des dernières décennies. Plus qu’un simple aménagement de l’espace public, le «piétonnier» touche de multiples dimensions et échelles de la fabrique de la ville. Il est porteur d’opportunités majeures pour le centre-ville mais aussi pour la Région de Bruxelles-Capitale et la métropole bruxelloise. Vous trouverez leur analyse en primeur ICI.

2 réflexions au sujet de « Happy Monday: un boulevard piéton »

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.