Un exode urbain ?

__________________________________

L’attrait des villes c’est fini. Sauve-qui-peut vers la campagne ?
En réponse à une question, c’est ce que Michel Draguet avait l’air de sous-entendre à l’AG de Quartier des Arts: plus besoin de venir en ville pour découvrir dans des musées, les oeuvres qui sont sur tous les réseaux sociaux. C’est ce que semble aussi indiquer les chiffres de ventes de l’immobilier bruxellois. Ils ont continué à baisser, alors qu’en Flandre et en Wallonie, un nombre record de transactions immobilières a été enregistré le mois dernier. C’est la Fédération du notariat qui l’affirme à Bruzz, traduit ICI avec DeepL.

Un constat cependant loin d’être partagé par les professionnels de la place bruxelloise, courtiers et promoteurs immobiliers, dont vous lirez ICI les confidences recueillies par L’Echo. Même pour les notaires, les chiffres ne laissent pas nécessairement présager un exode urbain généralisé. M. Van Opstal: « La vente de biens immobiliers dans les grandes villes de Flandre et de Wallonie a effectivement augmenté le mois dernier ». A Bruxelles, sur le marché du logement et des appartements pour les acheteurs privés, la présence de verdure et d’un espace extérieur suffisant est devenue capitale. Il n’empêche que les classes moyennes continuent leur exode vers les vertes banlieues.

A Bruxelles: « Les acheteurs recherchent surtout des appartements de séjour avec de grandes terrasses, un balcon ordinaire ne suffit plus. Il y a également une plus grande demande pour la présence d’espaces verts dans le quartier, afin de pouvoir s’aérer. Pour beaucoup, le confinement est encore dans les esprits. Si il devait être réintroduit, ils préféreraient disposer d’un appartement où ils pourraient s’asseoir confortablement à l’extérieur ». Tout cela évidemment, pour ceux qui peuvent se le permettre et qui ne sont pas refroidis par la frilosité actuelle des banques à octroyer des prêts hypothécaires. Peu de choses en vue pour le public qui recherche un logement social – il en manque 40.000 – ou même un logement conventionné, malgré les initiatives de Citydev.

photo Irmgard Mertens

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.