50 ans d’architecture et d’urbanisme

______________________________________

« Si on la compare avec Rotterdam, Cologne ou Anvers, la capitale belge a relativement peu souffert des dégâts de la Seconde Guerre mondiale. Plutôt que de se consacrer à reconstruire l’infrastructure, les autorités ont donc pu porter leur effort sur l’adaptation de la ville à l’émergence de l’État-providence. Tandis que les acteurs publics sont surtout motivés par le prestige de Bruxelles comme capitale nationale et internationale, le secteur privé se soucie d’abord de ses propres intérêts économiques. Deux ambitions qui se réalisent au détriment des habitants, dont la voix ne se fera entendre qu’à un stade tardif ». C’est ainsi que Sven Sterken – docteur en histoire de l’architecture à LUCA School of Arts/KUL Faculté d’Architecture – introduit son aperçu de l’évolution de l’urbanisme de Bruxelles au cours des 50 dernières années. Les années de la «bruxellisation» et du tout à l’auto.

« Dans les années 1950, il règne un climat politique tumultueux: guerre scolaire, question royale, grèves des charbonnages… Si le gouvernement belge s’obstine à organiser la première exposition universelle de l’après-guerre malgré ces conditions, c’est pour assurer ses ambitions européennes : Bruxelles se profile comme le « carrefour de l’Occident ». Les efforts portent leurs fruits: en 1957, le Traité de Rome fait de Bruxelles le siège de la CEE et d’Euratom, et dix ans plus tard, l’installation de l’OTAN confirme la stature internationale de la capitale ».

« Bien que l’Expo 58 ne soit pas exploitée dans le développement urbanistique de Bruxelles, l’événement joue un rôle déterminant dans la transformation d’une ville provinciale et industrielle en centre national et international d’affaires et de services. Dans l’après-guerre, la pensée des urbanistes s’inspire largement du principe moderniste de la séparation des fonctions. Habitat, travail, circulation et loisirs ont besoin d’espaces propres, délimités par des zones de verdure ». Tout le contraire du tout à 10 minutes revendiqué aujourd’hui. Vous trouverez le texte complet richement illustré de Sven Sterken ICI. Ne vous laissez pas impressionner par l’offre d’upgrade, cliquez simplement sur « No thanks, I just want this paper ».

Une réflexion au sujet de « 50 ans d’architecture et d’urbanisme »

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.