Gérer le risque

__________________________________

Nous ne sommes plus dans la crise aiguë et inattendue du printemps. En mars, Il fallait à tout prix éviter la saturation de notre système de santé. Ce fut réussi, grâce aux mesures prises et au dévouement du personnel hospitalier. Aujourd’hui, la situation est différente, même si à Bruxelles elle n’est pas encore partout stabilisée. Nous en savons déjà (un peu) plus sur ce virus et les hôpitaux sont loin d’être saturés. Il ne s’agit donc plus de gérer une crise aigüe, mais de gérer le risque, qui est toujours présent et qui nécessite d’autres mesures.

Des voix se font entendre pour exiger un changement de stratégie. Des voix populaires sur les réseaux sociaux. Des voix tonitruantes à Berlin avec 38.000 manifestants de toutes origines, y compris des fascistes. Des voix scientifiques qui s’opposent aux experts en place. La voix de François Gemenne et Olivier Servais qu’il faudrait peut-être relire ou alors la voix de Pierre-François Laterre. Entendre aussi la voix de ceux qui recommandent des dépistages massifs et la conscientisation des personnes positives, comme on l’a fait pour le sida, tant qu’il n’y avait pas de traitement. Et puis entendre également l’appel de La Vanguardia et Le Monde qui exhortent l’UE de définir une stratégie commune.

“Le confinement a duré trop longtemps et surtout, personne n’est capable de démontrer de façon scientifique le nombre de vies qui ont potentiellement été sauvées. Le confinement strict, massif et prolongé n’est pas bénéfique. Il aurait fallu tester de manière massive pour confiner uniquement les personnes positives. Nous préconisons de dépister massivement, d’isoler les individus positifs, mais surtout protéger les gens à risque ». C’est le médecin chef du service des urgences des Cliniques Saint-Luc qui affirme cela, avec les membres du collectif signataires d’un appel pressant adressé au gouvernement. Vous pouvez en lire ici les principales demandes. Le texte complet figure sur Belgium Beyond Covid. Si vous l’approuvez, vous pouvez y ajouter votre signature.

>>> Le philosophe et sociologue Edgar Morin (France) dialoguera en direct de Bozar avec Béatrice Delvaux ce mercredi 2 septembre à 20h, visible plus tard en continu sur Youtube

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.