Monde culturel: un sentiment d’injustice

_______________________________________

“Nous conservons ce sentiment de profonde injustice quand on voit que les gens se serrent dans les avions côte à côte et qu’ils enlèvent leur masque lorsqu’on leur sert à boire. Il n’y a pas de distance sociale dans les avions, pourquoi en faut-il dans les salles de théâtre qui sont très conscientes des mesures à appliquer ? Ce n’est pas parce qu’on est des artistes qu’on est des fanfarons. Cette nouvelle a déçu beaucoup de gens et va empêcher beaucoup de salles d’ouvrir parce qu’elles ne pourront pas mettre 200 personnes”. C’est Thierry Debroux, directeur du Théâtre royal du Parc qui assène ces injustices, qu’il partage avec la plupart de ses collègues bruxellois.

Comment programmer une saison sans connaître les mesures sanitaires qui seront en vigueur à la rentrée ? Pourquoi créer de nouveaux spectacles ou répéter des morceaux si on n’a pas de spectateurs pour les découvrir ? Comment assurer un équilibre budgétaire avec des salle à moitié vides ? C’est un vide sidéral qui s’ouvre devant le mode culturel, ses acteurs, ses techniciens, ses auteurs. Les étudiants récemment diplômés n’auront même pas accès au statut d’artiste, puisqu’ils n’auront jamais pu se produire. Haut lieu de culture, Bruxelles n’a plus rien à nous montrer, n’a plus rien pour nous émouvoir, pour nous faire vibrer ou nous mettre en question. Où est ce public qui partage ses émotions avec nous ?

Les mesures sanitaires s’imposent à tous pour des raisons de santé publique. Mais, lorsque pointent des discriminations, on soupçonne l’intervention de puissants lobbies et intérêts économiques. Pourquoi Walibi et Pairi Daiza peuvent-ils accueillir du monde dans leurs parcs d’attraction mais pas les forains de la Foire de Bruxelles ? Pourquoi peut-on on être côte à côte dans des avions pendant des heures, mais pas au théâtre ou au cinéma ? Le virus fait-il ces distinctions pour se répandre ? Le gouvernement Wilmès va devoir s’expliquer s’il veut conserver sa crédibilité.

A le demande de quelques lecteurs, voilà ce qui est permis à Bruxelles, selon la dernière mise à jour pratique de visit.brussels du 21 aout 2020. Dernière minute: perpétuel oublié, le secteur événementiel se manifestera à la place Poelaert le 5 septembre.

Illustration transmise par Simon Paco

6 réflexions au sujet de « Monde culturel: un sentiment d’injustice »

  1. Jean-Marc Sparenberg

    Déprimante injustice, en effet, même si les mesures récentes adoucissent sans doute un peu les choses pour les institutions culturelles. Pour ce qui est des artistes proprement dit, et de leur fragilité encore accentuée en situation de crise, il me semble qu’une partie de la solution pourrait être un revenu universel bien pensé. C’est l’objet d’un petit texte dont je me suis fendu sur mon blog consacré à la simplicité politique… Histoire de montrer aussi que certain-e-s scientifiques (beaucoup à mon avis!) sont loin d’être indifférent-e-s au sort du monde culturel!

    https://political-simplicity.blogspot.com/2020/08/1001-raisons-dadopter-le-revenu.html?fbclid=IwAR208Y2Hp9Vgk-3yWNBAJzFW8aUR_d-iulNWMqdKBo9vwyJj4mE5ZtAowhM

    Créateurs de tous les secteurs, unissez-vous!

    J'aime

    Répondre
  2. LM

    Daardaar nous annonce la fermeture du très connu théâtre anversois “De Roma”. Quelle tristesse ! LM

    https://daardaar.be/rubriques/culture-et-medias/culture-et-covid-19-des-salles-obligees-de-fermer-pour-survivre/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=culture-et-covid-19-des-salles-obligees-de-fermer-pour-survivre&utm_source=Get+in+touch&utm_campaign=993f1cfbeb-RSS_EMAIL_AUTOMATIC&utm_medium=email&utm_term=0_d92bf2de83-993f1cfbeb-96851109

    J'aime

    Répondre
  3. LM

    Quel est le parti politique qui défend les arts ? Je n’en vois aucun dans ce gouvernement ! C’était plus important les kayaks et les secondes résidences que l’art ! Quel est le scientifique, virologue and Co… qui défend les arts ? Je n’en vois aucun dans le GEES, dans le CELEVAL ! C’est plus important la santé physique que le bien-être de l’âme ! Quelle est la place de l’art dans l’espace public ? j’en vois bien peu ! Quelles est la place de l’art dans l’éducation ? quelques rares cours de “flûte” dans le 1er degré du secondaire ! Et encore… beaucoup choisissent le sport. A un artiste, on lui demande : dis, mais à part l’art, quel est ton vrai métier ? L’art n’est valorisé nulle part !!! Voilà pourquoi on s’intéresse fort peu… pas du tout… à ceux qui sont artistes… Que c’est triste ! LM

    J'aime

    Répondre
  4. geoffroycoomans

    Que les secteurs culturel et événementiel est une chose, et il doit certainement être extrêmement délicat de prendre des décisions qui seront systématiquement critiquées et remises en question par 11 millions de personnes : trop pour certains, pas assez pour les autres. Mais ce qui est fort triste dans ce billet, c’est l’amalgame qui continue d’être entretenu entre le gouvernement fédéral et le CNS. Ce dernier est l’émanation de tous les niveaux de pouvoirs, ils ont donc TOUS leur mot à dire, et Sophie Wilmès n’en est que la porte-parole, Première Ministre par ailleurs.

    J'aime

    Répondre
    1. Yvan Vandenbergh Auteur de l’article

      Merci pour ce commentaire. Les mesures prises pour le culturel et l’événementiel sont incohérentes et injustes par rapport au secteur aérien. Il est sans doute aussi injuste d’attribuer cette décision à la seule Première ministre. Pas toujours évident de savoir à quelle instance attribuer chaque mesure, avec en plus les dérogations permises, comme on le voit aujourd’hui à Liège. Santé publique et traitement équitable doivent être les priorités. Le politique est en charge et il faut dire non au « Gouvernement des experts ».

      J'aime

      Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.