Happy Monday: Climat, les jeunes ne lâchent rien

______________________________________

Greta Thunberg, Anuna De Wever et Adélaïde Charlier, vous vous souvenez ?
Après deux ans de grèves scolaires, de marches dans le monde entier, la « génération climat » a été bloquée par la crise sanitaire, qui a touché toute la planète et est devenue la priorité de tous les gouvernements, contraints d’agir dans l’urgence. Les jeunes activistes ne comptent cependant pas en rester là. Malgré la crise sanitaire, leur mobilisation ne faiblit pas et elles ont frappé fort: elles ont demandé et obtenu un rendez-vous avec la chancelière Angela Merkel, qui préside l’Europe pour les mois qui viennent. Une audience d’une heure et demi.

Pour les jeunes mobilisés pour le climat, la date du 20 août a revêtu une double importance. D’abord, grâce à cette rencontre avec la présidente de l’Europe et ensuite, parce qu’elle marque, jour pour jour, les deux ans de leur mouvement « Fridays for Future » démarré à l’initiative de Greta Thunberg en Suède. Elles ont été interviewées dans de nombreux médias dont la RTBF et Le Monde. Elles ont aussi publié une carte blanche au vitriol dans The Guardian.

Les militantes demandent aux dirigeants de traiter la crise climatique et écologique véritablement comme une crise. Mais pour la première fois, elles listent aussi des mesures précises à engager immédiatement. Parmi elles : l’arrêt de tous les investissements et des subventions dans les énergies fossiles, la reconnaissance d’un crime international d’écocide, la mise en place de budgets carbone annuels contraignants pour limiter les émissions de gaz à effet de serre ainsi que l’adoption de politiques climatiques qui réduisent toutes les formes d’inégalités et protègent les plus vulnérables.

Si Angela Merkel les longuement écoutées, elle n’a cependant pas annoncé de réels engagements supplémentaires. On devra en reparler. Dès à présent, une prochaine grève mondiale pour le climat est programmée pour le 25 septembre, sous une forme qui reste à définir en fonction de l’évolution de la pandémie.

 

2 réflexions au sujet de « Happy Monday: Climat, les jeunes ne lâchent rien »

  1. LM

    Bravo les jeunes ! J’admire et j’appuie leur détermination. Ils ont beaucoup à dire mais ils sont sous-représentés dans les instances gouvernementales, sous prétexte qu’ils n’ont pas d’expérience. Je suis sûre que leur détermination sans faille arrivera à faire changer les mentalités. Il ne faudrait pas attendre une autre pandémie pour que le monde change. LM

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.