Un appartement suspendu

__________________________________

Coincée entre deux immeubles de 10 étages, une maison de maître bruxelloise agonise depuis des années au 26 boulevard Général Jacques. Plusieurs projets tenant du façadisme ou de la pure spéculation ont été recalés. Un propriétaire et un auteur de projet, qui n’ont pas froid aux yeux, viennent d’oser une intervention contemporaine surprenante: un appartement suspendu 10 mètres au-dessus du bâtiment existant. Et, entre les deux, dans le vide créé, un jardin suspendu.

C’est l’échevin de l’Urbanisme Ecolo d’Ixelles, Yves Rouyet, qui détaille ce projet sur son site. Un projet imaginé par Thomas de Wouters d’Oplinter (maître d’ouvrage-mécène) et les architectes Luc Schuiten et Jacques Ceyssens. Il a reçu un avis favorable et enthousiaste de la Commission de concertation d’Ixelles et de la Commission Royale des Monuments et des Sites, ainsi qu’un soutien quasi unanime des riverains. Et l’échevin de conclure: comme quoi, l’audace paye !

Le propriétaire compte y implanter une fondation culturelle, des logements d’artistes et un logement familial. Sa particularité: restaurer scrupuleusement le patrimoine, porter une grande attention aux enjeux environnementaux et, dans le même temps, oser une intervention contemporaine surprenante: un appartement suspendu 10 mètres au-dessus du bâtiment existant. Et, entre les deux, ce jardin suspendu – imaginé par Luc Schuiten – se développera sur la toiture de l’hôtel de maître.

5 réflexions au sujet de « Un appartement suspendu »

  1. Bernard Gentil

    Enfin de l’originalité – il faut dire que chez Ecolo on aime les jardins suspendus, les toitures et les façades vertes.

    Si on pouvait avoir la même originalité pour le viaduc Hermann Debroux (que les conservateurs veulent démolir plutôt qu’en faire une high line), ce serait magnifique…

    J'aime

    Répondre
  2. bernard gentil

    Monsieur Vandenbergh,

    je n’arrive pas à poster mon commentaire – le voici

    merci bcp

    Bernard

    « Enfin de l’originalité – il faut dire que chez Ecolo on aime les jardins suspendus, les toitures et les façades vertes.

    Si on pouvait avoir la même originalité pour le viaduc Hermann Debroux (que les conservateurs veulent démolir plutôt qu’en faire une high line), ce serait magnifique… »

    ________________________________

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.