Une ville sans feux rouges

____________________________________

En descendant la rue du Lombard, Manu – qui y habite depuis longtemps – est bien étonné, et un peu inquiet, de ne plus voir de feux rouges en arrivant au carrefour avec la rue du Midi. Voilà quelque temps qu’ils ont été enlevés sans avertissement. Les passages pour piétons ont été repeints. Les automobilistes habitués des lieux s’avèrent aussi étonnés que lui et s’engagent prudemment dans le carrefour. Les feux de circulation étaient omniprésents dans tout le paysage urbain du centre-ville. Sont-ils indispensables au maintien de voiries plus sûres ? En ajouter plus ? En supprimer ? La revue CityMetric (traduite en français) consacre un article de fond à cette épineuse question qui agite les villes.

Une ville sans feux rouges est-elle donc imaginable ?

En obligeant les conducteurs à ralentir pour examiner leur environnement, ils retrouvent leur capacité à adopter un comportement socialement responsable, alors qu’un feu vert leur donnait le droit de foncer, pour ne pas rater le suivant. Oui, à Bruxelles, les automobilistes s’arrêtent quand quelqu’un met son pied sur un passage piéton et souvent la personne les salue. En 2015 déjà, Le Soir titrait un article « Et si on supprimait les feux rouges ? ». Bien sûr cela ne convient pas partout, mais en de nombreux endroits, cela pourrait changer les mentalités et inciter à partager l’espace public plus courtoisement avec tous ses usagers.

Abbeville fut la première ville de France sans feux tricolores, suivie par Decize. Mais ce sont de petites villes direz-vous. Aujourd’hui, après Nantes, c’est Bordeaux qui expérimente la fin des feux rouges, avant Paris. Au final, cela semble modérer le trafic automobile tout en le fluidifiant. Priorité totale au piéton. Plus personne n’attend inutilement et comme tout le monde se montre plus attentif aux autres, il semble qu’il n’y ait pas davantage d’accidents.

3 réflexions au sujet de « Une ville sans feux rouges »

  1. Patrick Frenay

    Depuis longtemps existent par exemple en Allemagne des feux a-cycliques qui, s’ils détectent, un conducteur excessif, déclenchent le passage au rouge; des indications visuelles signalent par ailleurs que >45km/h = cette ‘sanction’. Existent aussi, de nuit, le rouge intégral, qui ne passe au vert que si la vitesse est suffisamment modérée / après arrêt
    Fondamentalement, la suppression des feux en faveur de la ‘rond-point-manie à la française’ est une très mauvaise idée, comme l’ont montré diverses études, en particulier pour la sécurité objective des piétons et cyclistes. A contrario, les feux peuvent être un excellent moyen de doser le trafic à un niveau jugé acceptable, comme le fait depuis longtemps Berne par exemple, en cantonnant les (éventuels) encombrements à l’extérieur de la ville; un site propre de tram a ainsi été complètement supprimé au profit de l’espace vital en faveur de l’urbanité

    J'aime

    Répondre
  2. potteve

    Il me semble que la suppression des feux de signalisation était au départ une idée venue des Pays-Bas qui l’ont d’abord testée dans des villes de petite et moyenne taille. En Allemagne, les feux de signalisation ne sont pas supprimés mais passent en mode « orange clignotant » la nuit, ce que je trouve sensé et sécurisant. En plus de la suppression des feux, on peut aussi envisager les rues sans trottoir séparé, la rue appartenant alors à tous les usagers, faibles ou forts, chacun devant faire attention aux autres.

    J'aime

    Répondre
  3. Bernard Gentil

    Une piste pour rouler moins vite, et pour laquelle je me bats depuis 35 ans, est la synchronisation des feux (le principe de l' »onde verte »). Et l’onde doit avancer à une vitesse inférieure à la vitesse maximale légale, bien sûr. Exemple : si vous roulez à 40 km/h vous avez tous les feux verts. Donc moins de « freiné-accéléré », moins de pollution, plus de fluidité, moins de consommation, moins d’accident, moins d’excès de vitesse. Bref : que des avantages. Hélas, depuis 35 ans que je le propose, personne ne semble embrayer sur cette idée.

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.