De l’eau, mais pas n’importe comment

Par ces chaleurs, si l’eau n’est pas accessible, elle n’est que pur prestige et sans utilité pour les citoyens. C’est le cas, par exemple, à Montgomery. (photo Gerec engineering ). On veut désormais de l’eau « jouable ».

Les activistes de Pool is Cool se manifestent régulièrement en faveur de l’accès aux plans d’eau de la ville. Vous pouvez même signer leur pétition. Pascal Smet se mobilise depuis 2007 pour une piscine en plein air, toujours pas en vue. A Copenhagen on a trouvé la solution (photo Danish Architecture Center (DAC). Avec toutes ces indispensables photos, j’espère que WordPress pourra respecter la mise en page …

D’autres villes ont appris à apprivoiser l’eau pour la mettre à disposition des citoyens.
Ici, un plan d’eau filtrée accessible aux enfants à l’avant du centre commercial de centre ville de Kyoto. Plus bas, une rivière artificielle à Tokyo avec eau filtrée et siège (planche) remis par l’indispensable gardien de parc. Tout en bas, plus mystérieux, mais toujours de l’eau accessible et même de la brume.

 

    

    

   

    

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.