Que faire de nos statues ?

______________________________________________

Léoplod II vient de faire la une. Toutes les villes érigent cependant des statues à la gloire de leurs dirigeants, héros et bienfaiteurs … et les capitales héritent en plus de personnages qui ont fait l’histoire et la gloire du pays. Cela forme une sorte de livre d’histoire en plein air. C’est le bariolage de Léopold II qui a soulevé la question du sens de cette histoire et du maintien de certaines statues dans l’espace public. Personnellement, je serais plutôt favorable à leur maintien, parce qu’elles sont une partie de notre histoire. Par contre, je serais d’avis de modifier les inscriptions qui figurent généralement au pied des statues. Godefroy de Bouillon, 1er roi de Jérusalem, franchement ? Léopold II, roi bâtisseur et roi du Royaume Indépendant du Congo sans aucun commentaire à propos de « l’oeuvre civilisatrice de la Belgique au Congo » ?

Qu’une Commission – comme on les aime en Belgique – composée d’historiens et de philosophes, soit chargée de rédiger de nouvelles notices bi ou trilingues à apposer sur toutes ces statues commémoratives. Un exercice d’histoire critique et une information actualisée pour les générations à venir. Il ne peut s’agir de renier ou d’oublier notre passé et les agissements de nos aïeux, il s’agit de remettre tout cela dans son contexte et tenter de comprendre, mais pas nécessairement d’excuser, des actions que nous n’acceptons plus aujourd’hui. Godefroy de Bouillon ne doit pas être déboulonné, mais les croisades ne peuvent plus se résumer à  la délivrance du tombeau du Christ.

Si Anvers s’illustre par un une glorieuse statue de Silvius Brabo coupant la main d’un géant romain qu’il jette dans l’Escaut et Liège, par deux fiers taureaux, Bruxelles, avec son sens de la dérision, se contente d’un petit garçon qui se soulage en plein centre – ville et un Zinneke qui en fait autant rue des Chartreux. Nous n’avons pas que des rois et des princesses, nous avons aussi François Anneessens et les comtes d’Egmont et Hornes, tous trois décapités à la Grand-Place. Mais, nous nous nous asseyons  sur les genoux du bourgmestre Charles Buls et nous avons statufié Tintin, Gaston, Jacques Brel, Nasreddin, Madame Chapeau, un policier qui chute … et bien cachées dans un pavillon du Cinquantenaire, nous illustrons « Les Passions Humaines » avec Jef Lambeaux. Et vous, qui voulez-vous voir statufié à Bruxelles ?

 

4 réflexions au sujet de « Que faire de nos statues ? »

  1. potteve

    J’ajoute à mon commentaire précédent: à Bruxelles et en Belgique il n’y a pas que des statues controversées mais aussi des rues portant les noms de personnalités ayant eu des missions et des comportements aujourd’hui inacceptables. Ce serait l’occasion ou jamais de débaptiser quelques artères et de les renommer en honneur de personnalités plus récentes qui se sont distinguées par des accomplissements moins douteux, et tout particulièrement des femmes, des FEMMES !

    J'aime

    Répondre
  2. potteve

    Je suis d’accord que les statues de nos souverains précédents doivent effectivement être déménagées dans des musées, avec les explications qu’elles requièrent. Et de nouvelles statues ou des nouvelles peintures murales devraient être exposées dans l’espace public pour commémorer les événements tragiques, mais aussi joyeux !, de notre histoire et aussi mettre en valeur des éléments représentatifs de notre/nos culture(s). Cela permettrait en outre à des jeunes artistes de se faire connaître.
    Lors d’une randonnée faite il y a quelques années en Irlande, j’avais été très marquée par des sculptures saisissantes témoignant de la Grande Famine (1845-1852, un million de morts et deux fois plus d’émigrants), notamment le « coffin ship » (bateau-cercueil) du « National Famine Monument » à Murrisk dans comté de Mayo…

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.