Happy Monday: la ville de demain

____________________________________

Ce qui n’était qu’un ambitieux projet est devenu une réalité. Un nouveau quartier durable est né à Laeken. Tivoli Green City peut-il être considéré comme un modèle pour repenser la ville de demain ? L’avenir le dira, lorsque les habitants des  397 logements – dont 271 logements conventionnés acquisitifs et 126 logements sociaux locatifs (1) – partageront leur vécu à propos de cette réalisation de l’agence régionale Citydev, La Libre y consacre un beau reportage illustré.

La mission principale de Citydev est de lutter contre l’étalement urbain, de permettre, un épanouissement collectif et de lutter contre l’exode de la classe moyenne qui s’en va vivre dans les deux Brabant ou le Hainaut, parce qu’on y a plus d’espace. La ville doit pouvoir offrir une contrepartie positive à cet espace réduit : pas moins de densité, mais mieux de densité, et en premier lieu, de la proximité. Tout à un quart d’heure à pied ou à vélo.

Une habitante qui télétravaille depuis le début de la crise sanitaire s’exprime. « Chaque appartement est doté d’une terrasse avec balcon. Pendant le confinement, cela nous a permis de garder un contact avec l’extérieur. Tous les immeubles ont des jardins communs et des potagers collectifs sur le toit : on a déjà planté des petits pois et des radis”. Elle poursuit : “Il y a un marché bio tout près. Il est resté ouvert pendant tout le confinement. J’allais faire mes courses à pied. Comme c’est un nouveau quartier, il manque encore quelques commerces de proximité, mais, en dix minutes à pied, je suis au boulevard Émile Bockstael et à la rue Marie Christine, où il y a des boulangeries, boucheries, etc. Je ne possède pas de voiture. Je ne me déplace qu’à vélo, et mes filles aussi, comme beaucoup d’habitants du quartier.”

(1) Deux autres projets pilotes de logements sont prévus à l’horizon 2020-21 (habitat groupé) et 2022-23 (Community Land Trust).

Laisser un commentaire