Mobiliser notre épargne ?

_________________________________

Certains évoquent l’idée de mobiliser l’épargne dormante (colossale) des citoyens pour venir en aide aux PME qui sont durement touchées par la crise. L’Echo s’en montre très partisan dans un éditorial. Encore que, les milliards d’euros déposés sur les comptes d’épargne sont en fait déjà mobilisés. Ils sont utilisés pour prêter de l’argent aux entreprises et aux ménages, notamment pour financer les prêts hypothécaires. Il y a cependant de l’épargne qui pourrait encore mieux être utilisée. Des banquiers l’avouent en aparté: ils ont trop d’épargne dans leurs murs.

Faute d’action du fédéral, la Flandre est la première Région à organiser un « Fonds Prospérité » et elle espère ainsi engranger un demi-milliard. La Wallonie devrait suivre. Et Bruxelles ? pas de nouvelles. Le nouveau fonds flamand investira dans des PME, des start-ups, des scale-ups et autres entreprises innovantes. Les particuliers pourront ainsi bénéficier durant les trois premières années d’un avantage fiscal de 2,5% sur le montant qu’ils auront investi (avec un maximum toutefois de 1.000 euros par contribuable), tout en profitant aussi d’un avantage en matière de succession.

Vous noterez ICI l’opposition du Nieuwe Brabantse Belangen (N-BB) qui estime que les Brabançons ont déjà subi assez de pertes de revenus avec le corona et qu’ils ne doivent pas voir leur pouvoir d’achat diminuer pour faire repartir l’économie de la Flandre. Le N-BB, veut que l’on s’intéresse plutôt de près aux gros revenus, aux fraudeurs et à l’argent parqué non imposé dans les paradis fiscaux.

4 réflexions au sujet de « Mobiliser notre épargne ? »

  1. Francois Carton

    Source des chiffres ci-dessous : Une étude dans le cadre de la Louvain School of Management et les statistiques nationales.

    J'aime

    Répondre
  2. Francois Carton

    Pour info. L’optimisation fiscale – expression marketing pour l’évasion légale – des multinationales actives dans notre pays a coûté 0,69% du PIB. Rapporté au PIB 2019 d’environ 450 milliards d’€, ça fait la coquette somme de 3,105 milliards…
    Trou de la sécu : 1,45 milliard que la N-VA et la famille libérale veulent absolument combler par la diminution des prestations et la privatisation tout azimut. Donc en augmentant les clivages sociaux et l’insécurité.
    Francophones, votez MR !

    J'aime

    Répondre
  3. mtdpt

    C’est interessant ce N-BB, mais encore une fois je lis l’intention d’assimiler Bruxelles (ce qui fait plus de sens avec les Brabands qu’avec la Flandre actuelle), mais avec un site et blogs ou le francais est bien peu present… Bilinguisme au programme?

    J'aime

    Répondre
  4. LM

    Et bien le Nieuwe Brabantse Belangen (N-BB) a totalement raison. Il faut aller chercher l’argent là où il est vraiment. Enfin un parti qui ose penser autrement. Sans vouloir faire de la politique, je remarque que ce n’est pas la première fois que le Brabant flamand pense différemment de la majorité en Flandre, de par ce nouveau parti, le N-BB ! LM

    J'aime

    Répondre

Répondre à Francois Carton Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.