Happy Monday: moins de magasins de souvenirs ?

_________________________________________

En centre-ville, les magasins de souvenirs se sont très fortement multipliés ces dernières années, à la faveur de l’augmentation des Citytrips, liée à la fois aux vols low cost et aux logements Airbnb. Ils ont progressivement remplacé des commerces spécialisés et de proximité, utiles aux habitants. Ils sont tellement nombreux et avec un assortiment tellement stéréotypé, que l’on peut se demander comment ils trouvent encore acheteurs pour leurs Manneken Pis en tire-bouchon, leurs chocolats supposés belges et leurs gaufres chantilly à 2€.

Bien qu’ils soient à nouveau autorisés à lever leurs volets, la plupart ont choisi de rester fermés, parce que cela leur coûterait plus cher d’ouvrir, vu qu’ils ne vendent rien à la population locale et que le retour des touristes n’est pas pour demain. Un article de BX1 répercute leur demande urgente d’une aide spécifique de la part du gouvernement. Le gouvernement régional ne devrait-il pas se poser la question de l’utilité de garder en vie une telle quantité de magasins de souvenirs ?

Même s’il n’y a pas lieu de se réjouir de cette fatalité, faut-il sauver de la faillite ces magasins en surnombre, qui ont pris seul la décision de se multiplier ainsi ? A Amsterdam, pour tenter de réduire le tourisme de masse et de rendre la cité aux habitants, le conseil municipal a décidé d’interdire l’ouverture de tout nouveau magasin orienté vers le tourisme, dans près de 40 rues du centre. Il en précise les modalités ICI.

image extraite de la vidéo de BX1

 

https://www.rtbf.be/tendance/voyage/actu/detail_amsterdam-limite-les-echoppes-pour-touristes-de-son-centre-ville?id=9732044

2 réflexions au sujet de « Happy Monday: moins de magasins de souvenirs ? »

  1. LM

    Vous posez la bonne question ! J’espère que la région va se la poser aussi ! Pour moi, ces magasins de souvenirs sont, non seulement, en surnombre mais, en plus, les souvenirs belges qu’ils vendent sont “made in China” ou “made in PRC”. En effet la Chine se cache sous la signature “Made in PRC”. Or, PRC = République Populaire de Chine. Donc “Made in PRC” n’est pas fait en Belgique, comme on pourrait le croire. LM

    J'aime

    Répondre
  2. noellelon

    Pourquoi faire une exception avec certains magasins ? Marchands de gaufres, frites, souvenirs, chocolats, vêtements, boissons (bars), plats préparés (restaurants), brol et tutti quanti profitent allègrement des lois du dieu-marché dès que celui-ci leur permet d’engranger de plantureux bénéfices tout en manœuvrant pour ne payer que des cacahuètes en contribution aux pouvoirs publics et en payant le moins de salaires possible. La multiplication éhontée du prix des masques de protection individuelle pendant cette même période de crise constitue une illustration parmi d’autres de la façon dont le marché fait flèche de tout bois, sans vergogne.
    Par contre, lorsque ces bénéfices diminuent pendant quelque temps, d’aucuns assaillent les mêmes pouvoirs publics pour que ceux-ci tuent immédiatement ces mêmes lois du marché en ouvrant leur porte-monnaie. Où aller chercher l’argent ?

    J'aime

    Répondre

Répondre à LM Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.