Sacrifier une génération ?

_____________________________________

« Nous sommes capables de mesures drastiques contre le coronavirus, pas contre le réchauffement climatique … » c’est une affirmation en forme d’interrogation de François Gemenne – professeur en Sciences Po à ULiège, qui délivre une décapante interview à Alternatives Economiques. « Face à un danger immédiat, nous sommes capable de prendre des mesures radicales et extraordinairement coûteuses. On a pourtant répété qu’il fallait faire les choses progressivement, ne pas brusquer les gens, que ce ne soit pas trop coûteux… Et là, d’un coup, on a fait partir en fumée des années d’efforts d’austérité. »

Pourquoi ? Nous craignons tous d’attraper le virus, alors que nous pensons que le changement climatique, lui il est lointain et touchera d’abord les autres avant de nous affecter nous-mêmes. Personne n’est à l’abri tant que chacun n’est pas à l’abri. Nous surveillons chaque jour les courbes des décès et des hospitalisations, nous guettons ces données comme le lait sur le feu ! Pour le climat, à force de calibrer nos modèles sur des échéances lointaines, et sans météo journalière du carbone, l’urgence n’est pas perceptible. « En 2050, beaucoup de ceux qui lisent ces lignes aujourd’hui seront déjà morts, donc forcément cela nous paraît très lointain”.

Nos sociétés se sont révélées solidaires comme jamais. Depuis des années, on nous serine qu’on fait passer le profit avant l’humain, et là que fait-on ? Exactement l’inverse ! On déclenche une crise économique monumentale, qui fait plonger toutes les Bourses du monde, pour protéger les plus fragiles. C’est une très belle leçon que nous nous donnons à nous-mêmes. Et puis, le sacrifice des jeunes, qui sont beaucoup moins vulnérables au Covid-19 et qui seront les premiers touchés par la crise économique et le chômage massif qu’elle entraînera, me semble particulièrement marquant. Un économiste fait la proposition contestée d’une « taxe corona » à charge des personne âgées.

 

Une réflexion au sujet de « Sacrifier une génération ? »

  1. LM

    Il suffit qu’on fasse de même pour le climat : informer chaque jour de l’évolution du climat avec données et graphiques. Les gens ont montré qu’ils étaient capables de comprendre des données et même des graphiques statistiques. Chaque jour, informer de : la montée du niveau de l’eau, la disparition des glaciers, l’augmentation des gaz à effet de serre, la disparition des espèces, la submersion de certaines terres… Allez, les journaliste, allez les climatologues ( ce sont aussi des scientifiques ), allez les politiciens verts et d’autres couleurs… Le covid19 est une conséquence du climat, qu’on veuille le croire ou non, c’est vrai ! Un peu de courage journalistique et le monde entier suivra, j’en suis sûre. LM

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.