Pourquoi si peu de balcons ?

___________________________________

En ces temps de  confinement, peut-être jouissez-vous du privilège de disposer d’un balcon confortable pour vous installer et rester en contact avec la ville et vos voisins ? Vous imaginez ce que c’est que de vivre confinés à plusieurs dans un appartement avec une fenêtre pour seul contact avec le monde ? CityLab y consacre un article revendicatif.

Il aura fallu la crise du covid-19 pour réaliser combien les vrais balcons sont rares dans le bâti bruxellois traditionnel, contrairement à Barcelone, Naples ou Lisbonne, cela ne semble pas faire partie de nos habitudes. Un vrai balcon n’est pas un simple décor, mais un espace où l’on peut installer au moins deux chaises.  On pourrait interpeler les architectes et les maîtres d’œuvre, mais il semblerait que ce soit plutôt du côté des règles d’urbanisme que réside le problème.

Un vrai balcon dépasse de l’immeuble et « empiète » donc sur l’espace public, même si c’est en altitude. Les règles sont strictes. C’est une cause fréquente de refus de permis. Une personne membre de la Commission Régionale de Développement le confirme ICI. Elle interpellera la CRDJe pense que nous devons repenser « autrement » les logements de demain. On peut espérer que la végétalisation en fera aussi partie.

>>>  Les Bruxellois futés sortent masqués … et les Bruxelloises aussi !

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.