No comment

Un lecteur partage ce texte avec nous. Vu les circonstances, j’espère que  la société Moulinsart ne nous en voudra pas de laisser ces paroles dans la bouche du plus bruxellois des reporters.

1 réflexion sur « No comment »

  1. potteve

    Et quand on a tout lieu de croire qu’on l’a eu (quasi tous les symptômes, sauf la pneumonie, dans le cas de ma fille qui vit avec moi, et juste un rhume épouvantable, sans fièvre ni toux, et une fatigue colossale pendant une semaine dans mon cas, on est quand même le bec dans l’eau parce qu’on ne sait pas, faute de tests sérologiques, si on est vraiment immunisé. En Belgique, pas de fabrication de masques ni de respirateurs, pas de secteur de biologie moléculaire capable de fabriquer vaccins et tests en grande quantité.
    Il est urgent que l’OMS (basée à Genève) et l’OMS Europe (basée à Copenhague) ou bien une agence spécfique à créer au niveau de l’UE devienne observateur/coordinateur/dispatcheur/réquisitionneur/organisateur quand une épidémie/pandémie potentielle se pointe à l’horizon quelque part dans le monde
    Les pays de l’UE sont actuellement tenus d’avoir des réserves stratégiques de produits pétroliers, mais la production de matériel médical crucial a été délocalisée à l’autre bout du monde pour rogner sur les coûts et mieux rémunérer les actionnaires. Et que dire de notre sécurité/souveraineté alimentaire sur cette planète organisée comme un hypermarché?

    Répondre

Laisser un commentaire