D’urgence des masques et des tests

________________________________________________

C’est un cri d’alarme personnel. Pas nécessaire d’être expert pour comprendre que le port d’un masque protège les autres de vos postillons, alors que vous êtes peut-être porteur du virus sans symptômes. Pas nécessaire, non plus, d’être un scientifique pour comprendre qu’il faut massivement tester la population à risques avant qu’elle ne propage le virus sur son lieu de travail, en famille ou au supermarché. Pourquoi ne le fait-on pas ? Les arguments ne manquent pas, mais selon moi, c’est surtout parce que la ministre de la Santé n’a pas reconstitué le stock de masques périmés et doit donc réserver les arrivages au personnel médical. Même chose pour les tests, qui ne sont toujours pas produits à grande échelle, alors que nous disposons d’assez de labos.

Masques. En Asie, dès qu’on est enrhumé on porte un masque dans l’espace public et au travail pour ne pas contaminer collègues et voisins. Ne pas prendre cette précaution serait vu comme irrespectueux, voire incivique. Ici, on nous raconte que cela ne sert à rien. C’est faux. C’est simplement pour éviter un afflux de demandes. Même si les avis restent partagés, le président de la médecine libre en France a décidé de militer pour la généralisation du port du masque. Le Soir détaille les différents types de masques . La Libre détaille comment fabriquer un masque. Et l’OMS explique comment bien les utiliser.

Tests. Comme la Corée du Sud, dont je vous ai déjà entretenu, l’Allemagne mise à fond sur les tests pour contenir le coronavirus. Les usines tournent à plein pour fabriquer des kits de tests. Euronews affirme qu’il s’agirait de pouvoir soumettre pas moins de 200 000 personnes par jour hors hôpitaux. On attend aussi d’en savoir plus sur le  ‘corona home test kit’ belge annoncé par vrtNEWS.  Il permettrait d’effectuer l’examen à la maison, en toute sécurité et discrétion. Selon la RTBF un autre test belge en 15 minutes vient de recevoir sa certification. Un article de The Conversation annonce la perte de l’odorat et du goût comme un repère probable d’infection. Des spécialistes plaident à la RTBF en faveur d’un screening de l’immunité de tous pour pouvoir sortir du confinement l’immense majorité de personnes saines.

Assez de temps perdu, arrêtons de tergiverser et de justifier l’inaction. Suivons l’exemple de l’Allemagne, la meilleure élève d’une Europe désunie. Des masques et des tests.

Une tente médicale où sont pratiqués des tests à Berlin Merci à Kay Nietfeld/dpa via AP

2 réflexions au sujet de « D’urgence des masques et des tests »

  1. Francois Carton

    Les médias ont rapporté l’annulation par De Block – qui porte bien son nom – d’une importante commande de matériel de protection auprès d’une entreprise francophone, commande faite par ce même ministère de la Santé. L’annulation prétexte des malversations (lesquelles?). L’entreprise s’est indignée fermement et menacerait la ministre de poursuite. C’était il y a deux ou trois jours, depuis c’est silence radio : plus de suite médiatique, rien de rien … J’aimerais en savoir plus.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  2. LM

    Je pousse le même cri d’alarme que vous… et pourtant, jusqu’à présent je ne suis pas malade. Le gouvernement Wilmès avait l’air d’avoir bien pris les choses en main. Mais voilà, une ministre du staff a “foiré”. Qu’elle le reconnaisse, bon dieu. On apprécierait. Au fait, que font les politiques en ces moments tragiques ? On dirait qu’il n’y a que que les services médicaux et les services à la population qui travaillent. On a reçu une bonne claque et bien, il faut le reconnaitre. Oui, fabriquons notre masque et faisons-nous détecter. N’attendons pas les politiques, Ils arriveront trop tard ! LM

    Aimé par 1 personne

    Répondre

Répondre à Francois Carton Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.