Bruxelles n’oublie pas les personnes sans abri

______________________________________

Tout a été dit à propos du confinement qui sera notre quotidien à partir de midi et nous n’ajouterons rien, si ce n’est la question des personnes sans abri à Bruxelles. Seront elles les grands oubliés de notre ville ?

Et bien non. Le gouvernement bruxellois a pris les devants et ouvre – avec diverses associations – 15 places disponible pour un confinement qui garantissent les conditions d’isolement et de protection pour des sans-abri éventuellement contaminés et qui ne présentent pas de symptômes graves. L’objectif est d’éviter une contamination dans les trois centres du plan d’accueil hivernal qui accueille chaque jour 1750 personnes.

Vivre dans la rue au quotidien a d’importantes répercussions sur la santé mentale autant que physique. Les sans-abri sont donc un public particulièrement à risque. « Ce sont des personnes qui, déjà aujourd’hui, présentent parfois des pathologies et donc sont considérées comme des publics plus vulnérables et donc qui demandent une attention toute particulière » affirme la directrice de la Croix-Rouge dans un article de la RTBF.

 

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.