Happy Monday: une ville plus verte

_________________________________

Il faut se réjouir de voir Zoubida Jellab, l’échevine Ecolo des Espaces Verts de Bruxelles Ville, faire l’annonce – la pelle à la main – de son plan Canopée, avec la plantation de 2.000 arbres en 10 ans et avec l’objectif déclaré de « rafraîchir » la ville. Elle en parle aussi sur Bruzz. Avec des solutions adaptées pour les îlots de chaleurs et la pollution atmosphérique, il s’agira de faire naître de véritables “jardins forêts” et des “forêts urbaines”. Chiche: une première forêt urbaine place du Sablon ?

La Ville encouragera et encadrera aussi des initiatives citoyennes et associatives visant à végétaliser des espaces urbains et des façades, avec à la clé des subsides et des jeunes arbres à planter. Une prime pour l’installation de plantes grimpantes existe déjà. Les grands travaux du centre auraient cependant dû être l’occasion de planter, par exemple, rue des Pierres, des Teinturiers ou du Lombard, mais surtout, de rompre avec la minéralisation récente de l’espace public, comme on a pu le voir place de la Monnaie, place de Brouckère et sous peu place de la Bourse, si peu vertes. A tester lors des prochaines canicules …

Reste aussi à s’assurer que l’essentiel du plan ne sera pas développé du côté du bois de la Cambre, de Laeken et NOH, mais aussi dans le centre historique. La plantation d’arbres s’y avère plus difficile, parce que la Ville a laissé les opérateurs téléphoniques se disperser largement sous tous les trottoirs et même bandes de stationnement. Faudra donc les contraindre à se rassembler, pour dégager de la place pour des plantations qui piègent le CO2 du trafic et constituent aussi des lieux de vie pour les oiseaux, les papillons, les insectes… et les habitants.

9 réflexions au sujet de « Happy Monday: une ville plus verte »

  1. Francois Carton

    Pour les pro high-line sur le viaduc Hermann-Debroux ; il y a la possibilité citoyenne d’interpeller le parlement de notre région. Il faut réunir 1,000 signatures : Via une pétition en ligne ?? Yvan, qu’en penses-tu ? Ce pourrait être très fédérateur pour les bruxellois.
    A mon sens, la seule possibilité qui devrait être levée est celle d’une impossibilité technique inconnue de nous qui justifierait le choix de la destruction prise par le gouvernement.
    Bonne fin d’année à tous.

    J'aime

    Répondre
  2. Francois Carton

    Je ne connais rien des tenants et aboutissants de ce projet de forêt urbaine suspendue mais si il n’y a pas d’impossibilité cachée (comme planter des arbres au piétonnier); je trouve que ce serait une bonne occasion pour montrer qu’un groupe spécifique de citoyens concernés seraient capable d’infléchir une décision politique immature.

    J'aime

    Répondre
  3. LM

    Excellente nouvelle que vous nous envoyez ! Excellente idée/réalisation que nous apporte cette échevine ! Oui, des arbres…mais pas seulement à Bxl-Ville, dans les autres communes aussi. Montrons l’exemple dans toute la région de Bxl-Capitale. Oui, des arbres…sur la Terre entière aussi ! Déjà à Bxl-Ville, il y a cette autre initiative : « A chaque naissance, un arbre est planté quelque part sur la Terre ». Merci à tous ceux qui le font. LM

    J'aime

    Répondre
  4. Arielle

    En effet, réjouissons-nous… enfin un projet de verdure, aussi petit et lent (10 ans…) soit-il… qui nous changera des projets monstrueux style Neo…. Mais en nous dotant de ce piétonnier ridicule à bien des égards, pourquoi n’en ont-ils pas profité pour en planter des arbres… 4 plumeaux ridicules sur la Place De Brouckère…. encore une « histoire belge » ????

    J'aime

    Répondre
    1. potteve

      Je me suis posé la même question et une amie, qui est architecte-paysagiste et habite le centre de Bruxelles, m’a expliqué que planter des arbres dans le sol du piétonnier est problématique à cause de tout ce qui se trouve juste en-dessous: la Senne/les égouts, le métro, les éléments techniques tels que conduites et câbles divers. Il y avait sur les boulevards du centre des arbres en pots, mais le bourgmestre précédent Yvan Maïeur a insisté pour qu’on les élimine.

      Aimé par 1 personne

      Répondre
      1. Arielle

        Encore une initiative malheureuse de Mayeur !!! J’espère que l’on remettra des arbres, même en pots, sur la Place de Brouckère, tout le long du Boulevard Anspach aussi…. nous avons besoin de verdure en ville !

        J'aime

        Répondre
  5. Bernard Gentil

    2000 arbres ne stockeront pas beaucoup de CO2 (ça c’est du green washing) mais rendront la ville plus agréable, plus conviviale, plus fraîche.

    Je reviens avec la high-line sur le viaduc Hermann-Debroux : ça c’est un projet qui pourrait faire une forêt urbaine suspendue, comme dans beaucoup de capitales du monde.

    Hélas, Ruddy Vervoort et l’Arau avaient promis de la concertation à ce sujet. Pas de promesse tenue, pas de réponses, pas de concertation : ils ont unilatéralement décidé de la démolir dans 9 années, pour un budget 10 fois plus élevé que son aménagement. « Démocratie » qu’ils disaient.

    J'aime

    Répondre

Répondre à LM Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.