Bientôt un livreur quadripède électrique ?

______________________________________

Un mélange de fascination et de méfiance.
C’est ce que suscite le robot Spot, qui vient de sortir des laboratoires de Boston Dynamics.
Présenté comme un “ robot agile qui manipule des objets, monte les escaliers et opérera dans des bureaux, des maisons ou à l’extérieur ”.  Vous en saurez plus ICI, et si vous n’êtes pas convaincu de ses capacités et de ses interactions, voyez cette courte vidéo ou celle-ci en milieu de page.

Ancienne propriété de Google, la société a été revendue au groupe japonais SoftBank en juin 2017, pour renforcer son pôle robotique. L’entreprise a plusieurs fois précisé que ses créations pouvaient être destinées au secteur de la livraison. Malgré l’intérêt suscité par ses exploits et son « animalité », la question du débouché commercial reste posée.

Sa commercialisation vient cependant de démarrer aux States, sous forme de leasing de robots personnalisés. L’entreprise met des ingénieurs à la disposition de ses clients, afin que l’implémentation du robot Spot soit parfaitement adaptée aux tâches requises et se passe correctement.
Le voyez-vous vous côtoyer en ville ?

2 réflexions sur « Bientôt un livreur quadripède électrique ? »

  1. potteve

    Il paraît que les Japonais préfèrent avoir affaire à des robots qu’à des travailleurs étrangers immigrés (vu la dénatalité). Pour ma part, je préfère nettement avoir affaire à des humains, quelle que soit leur origine ou leur couleur, tant qu’ils sont efficaces, courtois et serviables, plutôt qu’à des bipèdes ou quadripèdes électroniques…

    Répondre
  2. Dli Habitat Rénovation

    Toujours plus de gadgets technologiques, qui nécessitent des ressources de plus en plus rares provenant de l’autre bout de la planète en exploitant les populations locales, polluant les sols, rasant les forêts et montagnes… Toujours plus de brols qui consomment de l’énergie « verte » et qui finiront dans des décharges ici ou en Malaisie… tout ça pour remplacer des « petits » métiers, bien utiles à toute une partie de la population peu qualifiée… Bof bof bof…
    D’autant plus que ça me fait drôlement penser aux robots meurtriers de la série Black Mirror, et ça , ça donne froid dans le dos… (à quand les application militaires?)

    Répondre

Laisser un commentaire