Une aide au logement novatrice

________________________________________

A l’approche de la présidentielle américaine de 2020 et face à la crise du logement, CityLab relate la promesse d’un sénateur, candidat démocrate, de procurer une « tax refund » mensuelle à toute personne qui consacre plus de 30% de ses revenus à payer son loyer. Le crédit d’impôts médian pourrait se situer autour de $4,800 par famille.

Vu l’impossible encadrement des loyers d’un parc immobilier américain très largement privé, ce crédit d’impôt pourrait aider 57 millions d’Américains à vivre décemment. Le même sénateur promet aussi de procurer des   » baby bonds ”  aux citoyens qui veulent acquérir leur première maison.

Deux mesures qui tentent d’instaurer une justice sociale, dans un domaine où le marché fait la loi et laisse un certain nombre de citoyens dans l’impossibilité d’exercer leur droit à un logement décent, dans un pays cependant riche.

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.