La société civile passe à l’action

____________________________________

Une réactualisation s’impose à propos de mon billet  » La société civile s’engage « . Une partie (croissante ?) de la population ne sent plus ses préoccupations prises en compte par les partis traditionnels ni par les syndicats. Elle s’inquiète et parfois se mobilise pour la préservation de son pouvoir d’achat, pour une transition écologique qui tarde ou pour une juste répartition de son coût. Des Gilets jaunes ont déboulé dans les rues et puis sont arrivés les 35.000 jeunes de Youth for the Climate et les 75.000 familles de Claim the Climate et maintenant des campeurs pour l’exigence d’une loi Climat contraignante. Tout cela témoigne de l’existence d’une société civile vivante, dynamique et vigilante. Elle ébranle les partis qui voient venir une vague verte et une remise en cause du partage des richesses.

Des citoyennes et citoyens insatisfaits ont voulu redynamiser la démocratie en créant de nouveaux partis comme Pro Bruxsel en son temps et puis, plus récemment, Plan BAgora et d’autres partis comme Oxygène, Demain, Islam, Parti libertarien, Be.One ou le Parti pour la Poésie … qui n’en est pas vraiment un. D’autres changent de nom et de programme comme le SP.A qui devient One.brussels.

D’autres membres de la société civile ont pris le risque de quitter leurs fonctions pour entrer dans un parti comme  » candidats ouverture «  en vue d’agir à l’intérieur de partis existants. Pas de simples  » attrappe-voix «  comme l’explique ICI Henri Goldman. Faut dire que la page blanche bruxelloise de Zakia Khattabi et les manifestations pour le Climat ont créé un véritable appel d’air chez Ecolo/Groen, où l’on constate l’arrivée d’une série de spécialistes comme Olivier De Schutter ancien rapporteur ONU Alimentation, Isabelle Pauthier de l’ARAU, Henri Goldman de la revue Politique,  John Pitseys chercheur au CRISP, Benjamin Vella de ProBruxsel ou An Descheemaeker du BRAL, devenue chef de cabinet de l’échevin de la Mobilité Groen à Bruxelles. D’autres encore ont dû faire leur apparition dans différents partis, comme Delphine Chabbert, de la Ligue des Familles, entrée au PS ou François De Smet, le directeur de Myria, qui se présente chez Défi … tandis que moi je reste au balcon, malgré quelques appels du pied.

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.