Siéger là où l’on se présente

____________________________________

A l’aube des élections du 26 mai, n’est-il pas temps de rappeler à chaque candidate et candidat que là où l’on se présente, il va falloir siéger, si on a la chance d’être élu. Même si aujourd’hui aucun mécanisme n’existe pour dissuader ou pénaliser cette pratique (CRISP) que RTL qualifie « d’attrape-voix » dans une interview de Philippe Close.

Le souhait de nombreux Bruxellois est manifeste. Pour eux, il ne peut être question de berner l’électeur en sollicitant sa voix pour la donner ensuite à un suppléant ou autre candidat non élu, dès le soir des élections. Le respect des résultats d’une élection démocratique est à ce prix.

Pas un seul parti n’échappe à cette regrettable pratique. On en trouve partout :  Zakia Khattabi et Jean -Marc Nollet (Ecolo), Didier Reynders (MR), Paul Magnette, Philippe Close et Karine Lalieux (PS), Bernard Clerfayt (Défi) , … et certainement bien d’autres. Le cdH ferait peut-être exception ? A confirmer. Son chef de file bruxellois, Benoît Cerexhe, a en tout cas affirmé : « Il ne faut plus voir siéger au parlement bruxellois des personnes qui n’ont pas été choisies par l’électeur, mais désignées par les partis ». Il propose ICI au point 4 : « Le candidat qui se présente à une élection et qui a été élu devra impérativement siéger dans l’assemblée pour laquelle il a été élu ».

Une réflexion au sujet de « Siéger là où l’on se présente »

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.