Interroger le repli

______________________________________

D’actualité chez nous – comme dans toute l’Europe et au-delà – le repli et le nationalisme interpellent et commencent à susciter le regard acéré de certains artistes. Harald Thys et Jos de Gruyter, un couple d’artistes flamands travaillant à Bruxelles, ont été sélectionnés par la Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles) pour la représenter à Venise.  « L’art ne choque plus, il est en état de choc ». Vous imaginez le scandale et la polémique dans le pavillon belge de la biennale ? Alda Greoli, ministre de la Culture, ayant beau insister sur la diversité et la synergie culturelle de notre pays, certains continuent à regretter que  » le rayonnement flamand mette le monde artistique francophone à l’ombre « .

Si nos tensions communautaires demeureront présentes jusqu’à Venise, le surréalisme belge semble être transfiguré en un hyperréalisme délirant, selon Timour Sanli, qui en parle dans un article de L’Echo. Avec le projet  » Mondo Cane  » (un monde de chiens) les auteurs abordent la question du régionalisme, du repli, d’une Europe qui se dépeuple, qu’ils illustrent jusqu’à l’absurde. Ils montrent un monde dominé par la peur. Celle de l’autre.

Ne faut-il pas saluer le courage d’Alda Greoli, pour avoir osé cette provocation salutaire et qui fera date dans notre participation à la Biennale ?
Et dans deux ans, un couple d’artistes bruxellois francophones sélectionnés par la Flandre pour ausculter le monde ?

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.