Happy Monday: les brosseurs ces héros !

_____________________________________

… et ces héroïnes !  Il ne s’agissait pas d’école buissonnière, ni d’une balade romantique. La pluie, le froid, les menaces des Communautés et de certaines directions d’école, n’ont pas découragé 12.500 jeunes de revenir à Bruxelles jeudi dernier pour exiger leur droit à un héritage sain auprès d’une génération et d’une classe politique qui manquent de courage et de volonté. Il y a des mesures impopulaires à prendre et une répartition des richesses à revoir. Elles s’imposent d’urgence à tous les partis. Merci à la génération montante de le rappeler avec détermination et dignité. Bravo ! 12.500 fois bravo !

Du côté des Communautés et des écoles, la prudence était de mise. Loin de se réjouir de la mobilisation de leurs élèves, certaines ont veillé avant tout à dégager leur responsabilité. Ont interdit de participer, ont exigé des décharges des parents ou proféré des menaces sérieuses après plus de 3 absences aux cours injustifiées. Même des heures de retenue pour arrivée tardive. D’autres établissements ont décidé de soutenir le mouvement, d’accompagner les élèves, d’organiser une « excursion » à Bruxelles, de les encourager du bord du trottoir. Vous aurez vu tout cela dans la presse et ICI vous lirez la belle carte blanche d’un David Van Reybrouck ému dans De Morgen.

Les deux jeunes filles, qui ont démarré l’action en Flandre et rejoint Youth for Climate Belgium, veulent étendre leur mouvement à tout le pays. Elles s’organisent et rêvent de faire de la capitale de l’Europe le point de départ de l’indignation de toute une génération. Du jamais vu, pas même en mai 68.

“ Wij zijn de eerste generatie die de concrete effecten van de klimaatopwarming beleeft en de laatste die er iets kan aan doen”. Traduction:  Nous sommes la première génération à  vivre les effets concrets du réchauffement climatique et la dernière à pouvoir y porter remède.

Youth for Climate Belgium on Instagram

2 réflexions au sujet de « Happy Monday: les brosseurs ces héros ! »

  1. myriam gérard

    Merci beaucoup, Yvan, très très rafraîchissant.

    Si tu as quelques idées…j e manque hélas cruellement d’imagination. je suis très choquée par la pub pour le salon de l’automobile…Pour les SUV etc, comme si rien ne se passait dans ce monde….

    Il ya quelques années, j’ai participé à plusieurs actions symboliques, très médiatisées, que nous étions une 50aine à mener au Heysel, à différents salons. Chaque fois bien théatralisé. C’est un certain Jeroen, du Bral, qui organisait ça, mais il s’est fatigué. Je pense qu’il faut refaire ça, que les jeunes se sentent ainsi soutenu dans leur action. Le lobby de l’automobile est hyper puissant en Belgique! Si tu as une idée de slogan…ou quoi, ou des personnes à me conseiller avec qui organiser cela. Ca prend très peu de temps. Et 50 personnes suffisent. Pas besoin d’autorisation. On marche sur le trottoir.

    Bisous, Myriam

    >

    Répondre
    1. Yvan Vandenbergh Auteur de l’article

      Myriam a raison. Le roi, les majorettes, les SUV, la grande fête de l’auto bat son plein au Heysel, comme si personne n’avait marché pour le climat. Les années précédentes, on y vit cependant le BRAL, Greenpeace, IEB,l’ARAU, le GRACQ et d’autres protester contre l’essor de la voiture individuelle et le green washing de bon aloi. Il n’est pas trop tard pour s’y ballader avec quelques pancartes en avertissant Belga. Et pourquoi pas la marche de Youth for the Climate au Salon de la reine Auto ?

      Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.