Le changement ? Lequel ?

___________________________________________

 » Nos inquiétudes les plus profondes sur l’avenir de notre lieu de vie sont incarnées par d’autres villes. »  Pour les Américains: la Manhattanization, la Brooklynification ou la Portlandification « , à en croire un article du New York Times cité par CityLab. Les Bruxellois pourraient craindre une Barcelonisation, une Berlinisation ou une Parisianisation de la ville, avec augmentation du prix des logements, tourisme de masse et encore plus de congestion. Nous souhaitons cependant toutes et tous un développement sans embouteillages, des emplois technologiques sans crise des sans-abris et des logements abordables sans étalement de la ville. Où sont les modèles ?

Un coup d’oeil en Amérique. Houston la cité modèle ? Le miracle de Mineapolis ?
Jacob Frey, le jeune maire démocrate, fraîchement élu de Minneapolis:  “the only thing people hate worse than the status quo is any change at all”. Il va falloir  » oser des solutions à la hauteur des préjudices que Mineapolis a subis dans le passé. Des efforts vont devoir être entrepris pour favoriser une belle diversité de personnes dans la ville et dans tous les quartiers ». La municipalité a décidé courageusement de mettre fin aux zones de logement unifamilial, qui ont longtemps perpétué la ségrégation. « Beaucoup de gens qui y vivent depuis longtemps, et parfois très mécontents de ce genre de décision, vont regarder autour d’eux et finiront par dire: « C’est une bonne chose. C’est toujours un endroit où il fait bon vivre ”. Et à Bruxelles ?

Nous sommes dans une période de transition entre: ce que la ville était, ce qu’elle est,  et ce que nous voulons qu’elle devienne. L’urgence de la nécessaire transition écologique et du partage des richesses plus la pression des jeunes conscientisés, vont devoir guider les choix que nous allons opérer. Ces choix construiront, dès aujourd’hui, la ville de demain et le nouveau mode de vie qui s’y développera. La fin de l’étalement de la ville, une cité plus dense, des logements plus petits, des espaces publics plus grands et de qualité, des objets partagés, … Même les Américains y pensent et contestent le modèle d’Houston.
C’est passionnant et enthousiasmant. Beau début d’année.

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.