L’Europe existe, je l’ai vue à Bruxelles …

_________________________________________

Bruxelles tente d’incarner, depuis quelques décennies, le visage de l’Europe. La présence du quartier européen est l’une des conditions de survie de l’Europe, mais également de Bruxelles. S’il est avant tout un espace d’expression du système politique européen, il est, pour de multiples raisons – morphologiques, sécuritaires, financières –, résistant à la prise de parole populaire. En acceptant le rôle d’hôtesse de cette entreprise commune qu’est l’Europe, Bruxelles accepte de facto la responsabilité de son ancrage spatial …  extrait d’une introduction de la Fédération Wallonie-Bruxelles à la biennale de Venise.

Vous n’étiez pas à la Biennale Architettura di Venezia ? Moi non plus. « Eurotopie » y proposait cependant de faire du Pavillon de la Belgique, l’espace public de discussion, de débat et d’engagement qui semble faire défaut au quartier européen. L’installation bleue proposait aux visiteurs quelques pistes de réflexion et un espace de discussion sur la construction du futur de l’Europe et le sens de son ancrage spatial à Bruxelles.

Dans le Quartier européen, on ne peut ni s’extasier, ni être ému devant le  Justus Lipsius du bureau postmoderne CDG, ni devant le Lex de Jaspers & Eyers, ni devant le parlement européen postmoderne de l’Atelier Espace Léopold, déjà obsolète, ni même devant le coûteux Oeuf de Philippe Samyn, dont on attendait plus. Donnent-ils l’image d’une Europe au grand passé architectural ? Donnent-ils une vision d’avenir désirable pour les pays membres ? Tout cela s’est construit pièce par pièce, sans vision d’ensemble. Reste le rond-point Schuman, qui pourrait et  devrait réunir le tout et devenir cette agora populaire des peuples de l’Europe qui fait  effectivement défaut. Le projet retenu il y a un an prend du retard. Des modifications sont en cours. Un député régional de l’opposition tire une sonnette d’alarme.

Esquisse rond-point Schuman des bureaux danois COBE et bruxellois BRUT sur le site de Pascal Smet

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « L’Europe existe, je l’ai vue à Bruxelles … »

  1. LM

    Grâce votre résumé, je prends conscience qu’il faudrait, par une structuration de l’espace, repenser l’image que l’Europe devrait incarner à Bruxelles. Encore une fois, ce thème n’est pas abordé par les journalistes des quotidiens, belges du moins ! Merci donc de nous en faire part… LM

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.