Un WE pas comme les autres

____________________________________________

Vendredi, et peut-être samedi, le peuple des bas salaires en gilets jaunes brave les interdits et manifeste à Bruxelles contre la hausse du prix des carburants, impayable pour certains d’entre eux. Ils se font déborder par quelques casseurs.

Dimanche, la Coalition Climat, ses sympathisants et vous ? vont défiler –  avec autorisation – de la Gare du Nord au Cinquantenaire, pour demander de taxer davantage tous les carburants, afin d’en limiter la consommation et de lutter contre le réchauffement climatique et la pollution de l’air.

Pouvons-nous dire au nom des Bruxellois ?

OUI, il faut augmenter le prix de tous les carburants pour diminuer la pollution de l’air et le réchauffement climatique, mais d’autres mesures doivent accompagner cette décision.

OUI, il faut que l’argent récolté soit utilisé pour soutenir la transition énergétique.

OUI, il faut augmenter les plus bas salaires, pour permettre à ceux qui ne peuvent se passer de voiture pour travailler de remplir leur réservoir et de nourrir leur famille dans la dignité.

OUI, il faut aider les Bruxellois à vivre regroupés dans une ville apaisée, pour éviter bien des navettes inutiles pour aller travailler, pour conduire les enfants à l’école, pour faire des courses en périphérie , …

OUI, il va être indispensable de changer de mode de vie pour que la ville et la planète restent habitables par l’espèce humaine.

3 réflexions au sujet de « Un WE pas comme les autres »

  1. bselun

    Un grand bravo et merci pour votre blog plein de sens, à l’engagement humaniste et raisonné comme il y en a peu. On sera à la marche demain avec mes amis.

    Répondre
  2. LM

    Oui, Monsieur Vandenbergh, vous avez raison sur tout. Oui, il faudra lutter pour sauvegarder notre planète car notre lieu de vie, donc notre vie, est en danger. Mais oui, en même temps, il faudra aider les gens pour affronter les changements qui doivent être faits. Nos représentants politiques devront avoir une longueur d’avance pour prévoir la suite. La politique ne peut plus être une bonne planque que l’on quitte, quand on veut, avec un pactole de 390 000 euros ! Je ne comprends pas pourquoi ces politiciens-là acceptent encore ce pactole alors que le pays doit faire des économies. Pourtant, légalement, ils peuvent le faire. Tout cet argent épargné pourrait aider la transition écologique, climatique… Merci pour votre blog… LM

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.