Une transition écologique à hauts risques

_________________________________________

Pour avoir tardé à l’amorcer, la majorité de la classe politique va avoir de la peine à nous expliquer que la transition écologique c’est pour notre bien et celui de la planète et non une opportunité pour équilibrer le budget de l’Etat … qui a fait beaucoup de cadeaux aux entreprises. Les mesures prises – ici comme en France – sont d’autant plus difficilement supportables, que les gouvernements successifs nous ont encouragés à passer au diesel, n’ont pas assez investi dans les transports en commun et n’ont pas suffisamment agi contre l’exode urbain et l’éparpillement de l’habitat privé.

Si les nécessaires augmentations des taxes carbone sont toujours mal vécues par les citoyens – comme le révèle ce courrier à la RTBF – elles sont dramatiques pour  les personnes qui ne disposent que d’un budget de survie et d’aucune réserve. Elles se sentent méprisées, parce que rien n’a été prévu pour les soutenir. Pour maintenir le cap de la nécessaire transition écologique, comme vient de la rappeler ICI Nicolas Hulot, qui parle de « lutter contre la fin du monde », il va falloir faire preuve de pédagogie, beaucoup expliquer et épargner des victimes involontaires.

Si nos divers gouvernements doivent avoir le courage de modifier les lois et les priorités budgétaires pour respecter, au moins, leurs engagements pris à la COP21, le plus dur reste à venir: le changement des mentalités et des modes de vie. Et cela c’est vous et moi. Ces nouvelles mentalités peuvent-elles résulter d’une sagesse retrouvée ? Les laissés pour compte envahiront-ils les supermarchés pour se nourrir ? Assisterons-nous à une révolte de la jeune génération ? Les villes n’ont elles pas un rôle essentiel à jouer ?

Une réflexion au sujet de « Une transition écologique à hauts risques »

  1. LM

    Oui ça va être dur… oui, ça va être difficile. Nous sommes trop habitués à l’abondance, même au gaspillage. Une réminiscence de l’ancien système : les BLACK FRIDAYS ! Achetons, achetons, achetons… et après, et après, et après ? Soignons la TERRE, au sinon elle va se fâcher ( ouragans, typhons, tempêtes, inondations…). Soignons les HUMAINS, au sinon ils vont mourir, notre espèce HOMO SAPIENS risque de disparaître. LM

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.