Quiet Brussels

____________________________________

La ministre de l’Environnement est consciente des nuisances engendrées par le bruit et les vibrations en Région bruxelloise. En fin de législature, elle soumet à enquête publique un plan pour lutter contre les diverses sources de pollution sonore. Ce plan peut être consulté ICI ou en version papier dans votre commune.

Si vous êtes victime de survols intempestifs de votre demeure, si vous êtes sur le passage de véhicules usant régulièrement de sirènes tonitruantes pour toutes sortes de missions pas nécessairement urgentes, si vous êtes régulièrement victime de tapage nocturne provenant de vos voisins ou d’établissements proches de chez vous, ou d’autres pollutions sonores, vous avez intérêt à réagir à cette enquête en ouvrant ce lien qui vous permet d’expliquer l’origine de vos plaintes très rapidement et très simplement. Vous pouvez aussi demander à des membres de votre famille et à vos voisins de faire la même chose.

Si des nuisances sonores vous perturbent ou nuisent à votre quiétude ou à votre santé, il est particulièrement important de vous manifester, parce que chaque plainte est enregistrée et des conclusions seront tirées des statistiques qui en découleront. Ne tardez pas à le faire, à alerter vos voisin.e.s et ami.e.s … sans quoi vous risquez de l’oublier, à la plus grande joie des producteurs de nuisances sonores.

 

 

4 réflexions au sujet de « Quiet Brussels »

  1. Claudine Tonon

    J’habite à Ixelles, avenue de l’Hippodrome en face du dépôt de trams. D’années en années les nuisances augmentent. Les vibrations des trams sont de plus en plus fortes. Le changement de l’arrêt de bus de l’avenue Buyl à l’av. de l’Hippodrome n’a fait qu’aggraver la situation. Les riverains de l’av Buyl et ceux de l’av. de l Hippodrome s’y étaient pourtant interposés, et ils avaient raison. Le fait d’avoir mis la rue du Bourgmestre en sens unique ne permet plus aux automobiliste de bifurquer par là, ils se retrouvent donc coincés entre le dépôt et le bld G Jacques. Sur un tout petit tronçon (av. Bernier – bld Jacques) il y a deux arrêts bus voyageurs, deux arrêts stib, deux feux de croisement + un passage piétonniers, deux rails du dépôt. Ceci s’appelle une gestion irréfléchie, égoïste qui engendre embouteillages et donc de la pollution. Il faudrait inverser le sens unique de la rue du Bourgmestre, remettre l’arrêt passagers de l’avenue Buyl déplacé sans réflexion av. de l’Hippodrome et mettre l’avenue de l’Hippodrome en sens unique de Buyl vers la place Flagey. Les arrêts spécial stib ne servent qu’à permettre au personnel de ne pas marcher 50 mètres à pieds, alors que l’on demande de plus en plus aux usagers de faire également un peu de marche.

    Répondre
    1. Yvan Vandenbergh Auteur de l’article

      Signaler des sources de bruits dommageables à la santé et à la quiétude des habitants de la ville, afin de permettre aux autorités d’améliorer la situation, doit-il être considéré comme de la délation ?

      Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.