La protection de l’environnement devient une priorité

_________________________________

Et bien non, on n’a pas voté que pour des stars de la politique le WE dernier. Ecolo/Groen, qui n’alignait pas de grands noms, ni des fils de …, a récolté beaucoup plus de voix que prévu. Les électeurs n’ont donc pas voté  seulement pour des personnalités, mais aussi pour une politique, pour un programme. Après la crise dioxine et du Fipronil, qui ont boosté le score d’Ecolo/Groen, cette fois, c’est peut-être le rapport alarmant du Giec qui a dopé le résultat du parti écologiste. Sa fermeté sur la question des cumuls et de la transparence ni est sans doute pas étrangère non plus. Reste à voir comment électrices et électeurs se prononceront en mai pour les régionales, les fédérales et les européennes.

Les autres partis semblent avoir compris qu’il fallait accorder plus d’importance à l’émergence de politiques en faveur d’un environnement sain, réclamé par les électeurs et même par les enfants des écoles. Vous connaissez le tempérament de Madame Defraigne (MR), voilà ce qu’elle dit à la RTBF au lendemain des élections communales: « Il faut que, dans mon parti, l’on fasse plus attention à la vie en ville. Les villes à la campagne, ça a eu un coût environnemental, un coût social, et se dire que les défis des villes sont très importants. Les villes sont les réceptacles de plus de difficultés, de plus d’enjeux, mais elles sont aussi la solution, l’avenir. J’en ai un peu marre que l’on oppose les rats des villes et les rats des champs. Les villes sont le défi d’aujourd’hui ». Dans les communes survolées, peut-être le MR paie-t-il aussi sa passivité vis à vis du survol de Bruxelles, alors qu’il est en charge de la Mobilité au fédéral ? et de l’absence de Didier Reynders dans ce débat et dans l’avenir de la capitale dont il souhaite prendre la tête ?

Des coups d’accélérateur s’imposent manifestement en matière de qualité de l’air, de pollution sonore et qualité de vie pour mettre fin au phénomène d’exode urbain. Nous en reparlerons demain, à l’occasion de l’enquête publique Quiet Brussels, qui vient de démarrer et qui va vous permettre d’agir utilement.

Et pendant ce temps, un autre article de la RTBF nous annonce que les habitants du Bouthan se sont rendus aux urnes pour se prononcer sur l’avenir du seul pays du monde à absorber trois fois plus de carbone qu’il n’en émet et à avoir remplacé l’indice du Produit National Brut par un indice du Bonheur National Brut …

Une réflexion au sujet de « La protection de l’environnement devient une priorité »

  1. LM

    Oui, l’environnement est devenu PRIORITAIRE ! Si nous ne faisons rien, nous risquons la disparition de notre espèce “Homo Sapiens”. J’ai l’impression que certaines personnes ne réalisent toujours pas : l’heure est GRAVE ! Après les animaux et les plantes, ce seront les humains qui disparaitront. Que faire pour éviter cela ? Vivre dans une ECONOMIE CIRCULAIRE au lieu d’une ECONOMIE DE CROISSANCE. LM

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.