Billet invité: « Non aux élections » par Jean-Pierre Wauters

____________________________

Un participant à la conférence-débat  » En finir avec la Ville des Bruxelles  »  a été frappé par l’écart entre la qualité de la réflexion d’Aula Magna et l’immobilisme des politiques. C’est, à son sens, un exemple de plus du dysfonctionnement structurel du modèle électif qu’on a vendu aux populations comme une démocratie. Les systèmes électoraux montrent partout leur incapacité à résoudre les problèmes dès qu’ils se complexifient.

Il pense qu’en tant que Bruxellois nous sommes en position privilégiée pour démontrer qu’une vraie démocratie est possible. C’est ce qu’il va expliquer dans un livre – encore à paraître  – et qu’il aborde succinctement dans le billet qu’il nous a communiqué.

Pour déjouer la défiance vis-à-vis des politiques, l’historien et écrivain belge David Van Reybrouck avait déjà prôné la démocratie délibérative, où des citoyens tirés au sort prêteraient main-forte aux élus. Et sur un mode plus polémique, Yvan Mayeur reprend la parole pour défendre la Ville.

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.