Happy Monday: vers Bruxelles Ville-Etat 

______________________________

« L’avenir, ce n’est pas plus d’Europe mais davantage de Villes-Etats. Les villes deviendront les pierres angulaires d’un nouvel ordre mondial. Les entités décentralisées sont à la fois plus solides et plus flexibles.». C’est Geert Noels d’Econopolis qui l’affirme dans une carte blanche passionnante publiée par L’Echo. « Toutes les villes se développent grâce aux talents étrangers, bien plus qu’en formant leurs propres talents. La clé du développement de l’intelligence est l’ouverture à l’innovation et aux étrangers. Ces aimants attirent des talents du monde entier ». Une carte à jouer pour Bruxelles, ville multilingue au carrefour de l’Europe.

« Une ville ne réussit réellement que si elle excelle dans différents domaines: culture, économie, enseignement, mobilité et loisirs. Si une ville se concentre trop sur un domaine, elle s’affaiblit sur les autres terrains et non contente de perdre son statut d’aimant, elle devient un repoussoir. Bruxelles en est un bel exemple avec de sérieuses lacunes en termes de mobilité et de développement économique, malgré son attractivité, par exemple au niveau culturel » affirme Geert Noels. L’économie ne se porte pas si mal à Bruxelles, ne serait-ce pas plutôt l’enseignement et la mobilité qui empêchent le rayonnement complet de Bruxelles comme petite ville mondiale ?

Geert Noels illustre son propos en prenant l’exemple de la ville d’Anvers qui, au XVIe siècle, est devenue un centre mondial avec ses propres talents, comme Abraham Ortelius (producteur de cartes), Jacob Jordaens ou Anthony Van Dijck, mais aussi grâce à ses citoyens d’origine étrangère que sont « Thomas Gresham, Anthony More, Christoffel Plantijn, Pieter Breughel, Simon Stevin et même Pieter Paul Rubens. Durant cette période, Anvers était tellement riche qu’elle rapportait à la Couronne espagnole sept fois plus que ses colonies américaines ».

_____

Dans « The Geography of Genius », l’auteur Eric Weiner fait voyager le lecteur dans des villes qui ont joué un rôle important dans l’histoire. Le 21 mai, Econopolis accueillera Eric Weiner pour une conférence et un débat avec des personnalités de nos grandes villes. Pour y participer, envoyez un mail à info@econopolis.be.

 

2 réflexions au sujet de « Happy Monday: vers Bruxelles Ville-Etat  »

  1. Moreels

    Je partage le point de vue de Monsieur Geert Noels mais en qui concerne je vous invite à lire l’intervieuw de Monsieur Johan Van den Driessche dans la Libre du 5 Mars livrant son analyse quand au non fonctionnement de Bruxelles

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.