Droit de vote pour toutes et tous

_________________________________

310.000 personnes majeures qui résident à Bruxelles n’auront pas le droit de voter aux prochaines élections régionales, ni la possibilité de s’impliquer dans la vie politique. Parmi elles 220.0000 sont des ressortissants de pays de l’Union Européenne et 90.000 originaires d’autres pays.

Cette situation en fait des citoyens de seconde zone et pose la question de la légitimité d’un parlement issu d’une élection dont un tiers des citoyens sont exclus, alors qu’ils vivent à Bruxelles et contribuent.à son développement et à son financement.

Si vous pensez que cette injustice doit cesser, vous avez l’occasion de l’exprimer en signant et transmettant, comme moi, la pétition dont le texte est (fort) long mais dont l’objectif est clair: 1 BRU = 1 VOTE

www.1bru1vote.be,

5 réflexions au sujet de « Droit de vote pour toutes et tous »

  1. Van Bambeke Michel

    Ces 300000 « électeurs potentiels » font partie d’un melting pot dont je ne suis pas tellement sûr de l’intérêt qu’ils portent à cette question. Ca va des hauts fonctionnaires internationaux, aux exilés fiscaux jusqu’à des personnes ne parlant ni le français ni le flamand. Pas si simple la démocratie!

    Répondre
    1. larryinbrussels

      Si on juge sur base de leur participation aux élections communales, c’est vrai qu’on peut douter de leur intérêt. Mais il y a d’autres facteurs qui sont notamment leur manque de compréhension du système politique belge et la communication inadéquate qui leur a été adressée par les autorités lors des élections précédentes. L’asbl Objectif mène actuellement une campagne de sensibilisation qui j’espère fera progresser le taux d’inscription.

      Répondre
  2. larryinbrussels

    Guy, la raison pour réclamer ce droit pour les bruxellois est que Bruxelles est la seule ville-région. Partout en Belgique les étrangers ont le droit de voter aux élections communales, et dans les autres villes où les communes ont fusionné cela signifie voter pour toute la zone urbaine, pas pour une petite parcelle comme Saint-Josse ou Koekelberg.

    Répondre
  3. Matthieu

    Le faible nombre de votants impacte non seulement la legitimité des institutions locales, mais egalement l’interet des politiques pour Bruxelles. Le poids relatif des deux autres regions fait que beaucoup de politiques peuvent se desinteresser de la capitale. Si le ratio des votants augmentent, ils seront obliges de prendre davantage en compte ces electeurs.
    Mais les politiques sont certainement frileux. Les Europeens et non Europeens Bruxellois n’en ont que faire des querelles de clochers communautaires, et seront plus tentes de questionner l’efficacite des communautes et communes… et donc les baronies existantes.

    Répondre
  4. Deregnaucourt Guy

    Bonjour,

    Pourquoi demander ce droit seulement pour les bxlois? Pourquoi ne pas inclure une
    phrase du genre ‘et pour toutes les personnes dans la même situation vivant
    dans les autres régions ‘. Ces personnes ont aussi le droit de participer à la vie publique.
    L’esprit de clocher est porteur de haine et de guerre, jamais d’idées nobles.

    BaV

    Guy Deregnaucourt

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.