Faut-il arrêter d’urbaniser ?

_______________________________

Si rien ne s’y oppose, toute la superficie de la Région bruxelloise finira par être urbanisée, à l’exception des espaces verts protégés. L’accroissement de la population impose la mise à disposition constante de nouveaux logements. Reste la question de la nature de ces constructions futures.

Avec des villas 4 façades, des unifamiliales ou des duplex – comme le suggère notamment Els Ampe (open VLD) dans Bruzz – le terrain viendra vite à manquer et les prix à flamber. Faudra donc construire plus petit et en hauteur pour densifier la ville en vue de garder des espaces vierges comme le Japon l’a réussi sans nuire à la qualité de vie.

La Région Wallonie vient de publier un plan « Stop au béton » qui vise à interdire de construire sur des terrains vierge à partir de 2.050 pour marquer la fin de l’emprise de l’humain sur la nature afin de pouvoir maintenir assez d’espaces naturels pour les générations futures. François-Xavier Lefèvre y consacre une intéressante carte blanche dans L’Echo. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.