Calimero ça suffit

___________________________________

Blue Monday. Selon les statistiques, nous avons vécu lundi passé le jour le plus déprimant de l’année. Se plaindre et se sentir régulièrement victime est au centre du syndrome de Calimero* : « C’est trop injuste ». En Flandre la riposte s’organise sur le plan individuel: « trente jours sans se plaindre » est, selon Le Soir, une campagne soutenue par le ministre flamand du Bien-Etre.

A Bruxelles aussi, on aime se plaindre et se présenter comme victime. Rudi Vervoort s’y complaît souvent. Ce blog n’y échappe pas. Je m’efforce de positiver et de rechercher de bonnes nouvelles pour Bruxelles, mais ce sont encore toujours les autres qui dominent dans l’actualité. Sans tomber dans la naïveté, je vais donc redoubler d’efforts dans ma recherche de bonnes nouvelles qui vous réjouissent et vous encouragent.

« Happy Monday ». Je m’engage à vous trouver au moins une bonne nouvelle pour bien commencer la semaine et tant mieux si j’en trouve davantage. Pour ceux qui ont regardé la vidéo RTB de 1967 (avant la création de la Région), il est assez évident que ce n’était pas le bon vieux temps et que Bruxelles s’est singulièrement améliorée, même s’il reste beaucoup à faire.

* Calimero est un personnage de fiction de dessin animé italien.
Un poussin anthropomorphe charmant mais malchanceux: seul poussin noir dans une portée de jaunes, il porte sur la tête sa coquille d’œuf à moitié brisée.

 

1 réflexion sur « Calimero ça suffit »

  1. De Neutre Brigitte

    Trop chouette ton initiative , cher Yvan, merci beaucoup. Je transmets de mon côté…A bas la sinistrose.. Allez à bientôt lire ces toutes bonnes nouvelles…

    Bizzz

    Brigitte

    Envoyé de mon iPad

    >

    Répondre

Laisser un commentaire