Dites donc, c’est la trêve des confiseurs …

___________________________________________

Je vais donc vous laisser à vos rencontres familiales ou à vos vacances d’hiver et reprendre mes petits billets quotidiens dès le 4 janvier.

De joyeuses fêtes et à l’année prochaine donc. Une année qui ne manquera pas d’être politiquement très active avec les partis qui sont déjà en campagne électorale pour les communales et même pour les régionales, fédérales et européennes.

Et puis aussi, parce que un certain nombre de citoyens – qui ne croient plus que les partis communautaires sont en mesure de gérer Bruxelles dans l’intérêt de ses habitants – se tâtent pour savoir s’il ne serait pas temps de créer un rassemblement des forces vives de Bruxelles pour créer un véritable parti bruxellois multilingue. Affaire à suivre.


Petit cadeau de fin d’année: une fascinante exposition immersive qui fait revivre la plus mythique des éruptions volcaniques à travers une centaine de pièces et de maquettes, doublées d’un parcours en multimédia. ICI un commentaire. Et la présentation de l’expo à la Bourse
« Pompeii, the immortal city » jusqu’au 15 avril  (photo © mfn)

2 réflexions au sujet de « Dites donc, c’est la trêve des confiseurs … »

    1. Burckhard Doempke

      Bonnes fêtes de fin d’année, Yvan, meilleurs vœux pour la nouvelle et un grand merci pour les informations et commentaires pertinents que tu nous envois.

      Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.