Peu de Bruxellois dans les administrations régionales

_________________________________

A Bruxelles, près de la moitié des 700.000 emplois sont occupés par des personnes qui viennent quotidiennement de Flandre ou de Wallonie où elles payent également leurs impôts. Elles contribuent aussi largement à la saturation des routes et des transports en commun. Avec le nouveau label ABC – Appellation Bruxelloise Contrôlée – qui distingue les services régionaux qui occupent au moins 2/3 de Bruxellois – on vise le changement. L’agence régionale Atrium sort première avec un taux d’occupation bruxellois de 80,8%.

Il ne s’agit pas ici de promouvoir le protectionnisme mais – à compétences égales – de faire le choix bruxellois pour arriver à ces deux tiers. Les administrations régionales devraient monter l’exemple, On est loin du compte. Entre 2013 et aujourd’hui elles passent seulement de 53,1 % à 53,8 % de Bruxellois, les pompiers en queue de peloton avec 27,2 % de Bruxellois.

C’est aussi une question de motivation des fonctionnaires. Ne sert on pas mieux les citoyens d’une Région où l’on vit et que l’on aime ? Atrium affirme : « Pour comprendre les Bruxellois nous sommes persuadés que les administrations doivent engager des Bruxellois ». Le SP.A a interpellé le gouvernement..

L’occasion pour nous de revenir avec des solutions: contraindre les fonctionnaires à habiter Bruxelles dans les 3 ans de leur nomination ou à tout le moins une prime de « vie chère » pour ceux qui se domicilient volontairement à Bruxelles.

2 réflexions au sujet de « Peu de Bruxellois dans les administrations régionales »

  1. FC

    Juste « pour voir », je me suis amusé à estimer le manque à gagner MENSUEL de notre région voilà ce que ça donne :
    700.000 emplois * 46,2% domiciliés hors RBC = 323.400 emplois
    Sur base d’un salaire poche avant impôt IPP A2 d’environ 1.800€/mois :
    323.000 emplois * 1.800€ = 582.120.000 €/ mois ( vous avez bien lu : plus d’un demi-milliard mensuel…)
    La clé de répartition régionale IPP 2014 attribue 8,38% à la RBC (source : les @ analyses du CRISP en ligne. 2015) :
    582.120.000 * 8,38% = 48.781.656 € PAR MOIS de perdu pour notre bien-être !!!
    On pourrait en faire des choses avec 1/2 milliard par an !
    Et c’est sans compter les manques à gagner communaux.
    JOYEUX NOEL

    PS : By the way et pour faire écho au « post » précédent :
    ° Pourquoi seulement 8,38% ?? La RBC compte environ 1,2 million d’habitants qui, rapportés aux quelques 12 millions de Belges, devrait faire 10% …
    ° La Flandre touche 63,03% de l’IPP fédéral pour une population estimée d’après la KUL elle-même à environ 56%. Quelle est la raison officielle (si elle existe…) ?

    Qui pourrait fournir une explication ? Et surtout, existe-t-il un mécanisme et/ou un organisme officiel qui ajuste toutes ces clés de répartition en fonction de la réalité démographique ??

    Répondre
  2. Edouard DE LOVINFOSSE

    Le pourcentage de 28 % de Bruxellois cité pour les services de la lutte contre l’incendie et l’aide médicale urgente (compétence déléguée par le Ministre Didier Gosuin à la Secrétaire d’Etat Cécile Jodogne) est particulièrement interpelant. Qui pourrait fournir une explication ?

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.