Bruxelles exclue de l’Euro 2020: Bof !

________________________________

Cela nous évitera au moins d’avoir à subir les frasques de supporters imbibés à la Bourse à chaque victoire qui se solde rarement par ce qui devrait être «  la grande fête du sport » .

Mais  soyons sérieux et respectueux des amateurs de spectacles sportifs, cet échec d’une ambition bruxelloise – voire nationale ? – exige de mettre à plat la faillite du « fédéralisme de coopération » à la belge. Tout le monde se rejette le ballon et personne n’assume la responsabilité de l’échec. Même à l’intérieur des partis communautaires c’est la zizanie.

Les deux articles du Soir résument bien la situation. Le diagnostic est posé, les alternatives sont sur la table. Mais l’essentiel demeure la nécessaire réforme du système fédéral belge qui vient de démontrer son inefficacité, comme il l’a déjà démontré en matière de nuisances aériennes, de production d’énergie durable ou de statut cohérent de la Région de Bruxelles.

Oui, il faudra une 7ème réforme de l’Etat et revoir la Constitution pour rebâtir le fédéralisme sur des bases plus solides. Les législatives de 2019 seront cruciales.

3 réflexions au sujet de « Bruxelles exclue de l’Euro 2020: Bof ! »

  1. Brigitte Vermaelen

    Ce dossier suscite tellement de commentaires… Quelques réflexions parmi d’autres :
    1) Le dossier initial repose sur un mensonge : l’affirmation selon laquelle « il n’y aurait pas un franc d’argent public investi ». Faux : cfr notamment les frais d’études urbanistiques et les d’avocats, autour d’1 million (chiffres opaques d’ailleurs).

    2) Comment le projet a-t-il pu être lancé concrètement alors qu’il ne pouvait être viable financièrement que si le club de foot d’Anderlecht en devenait locataire, ce qui n’est toujours pas acquis à ce jour ? (!)

    3) Comment rentabiliser un tel stade après l’Euro, où aurait dû se jouer UN seul match ? Via des concerts, mais lesquels ? La question demeure sans réponse à ce jour.

    4) En condamnant l’actuel stade Roi Baudouin, le seul résultat était que la RBC perdait (notamment) le Mémorial Ivo Van Damme (le plus gros évènement sportif du pays) qui devait forcément être relocalisé. En Flandre ??

    5) Quelles garanties d’équité ce nouveau stade fournirait-il sur l’emploi des langues et partant, en termes d’emplois bruxellois ? Cfr notamment e déséquilibre des emplois à l’aéroport de Zaventem au profit des Flamands, la RBC étant surtout bonne pour souffrir du bruit des avions et des risques d’accidents.

    6) Tradition oblige : aucune consultation des citoyens bruxellois (Ville et Région), sous aucune forme, de la part de nos élus dikke nekken qui ont seuls créé ce Frankenstein et ne connaissent que la gouvernance du temps de Louis XIV.

    7) Face à une gestion tellement professionnelle du dossier, forcément, il faut continuer « à être ambitieux », à construire ce stade (pour qui, pour quoi sans Euro ??). Il est toujours question de construire ce brol…

    Bref, j’espère que ce cauchemar va définitivement s’arrêter, mais le pire est souvent à venir dans notre pays petit aux frontières internes. Et oui, vive la réforme, vive un vrai projet de ville et de société pour la RBC, conçu avec ceux qui y vivent, avec des infrastructures qui leur soient utiles. Mais en prenons-nous le chemin ??

    Répondre
    1. Hannecart

      En effet, en dehors de certains milieux mercantilistes, qui en Belgique veut d’un stade de plus, inévitablement payé en partie par l’impôt? Un sondage national pour ce stade dit national en rendrait la « nécessité » beaucoup moins évidente. La Région a certainement d’autres infrastructures prioritaires à financer.

      Répondre
  2. FC

    Très juste. Mais comment faire pour éviter que la RBC se fasse manger politiquement par les deux régions dominantes ? Travailler les politiques bruxellois au corps tous partis confondus ? sensibiliser les médias ? S’allier à la « région » germanophone pour donner du poids à un fédéralisme à quatre ? Pousser à un confédéralisme à la Suisse évidemment sans co-gestion de la Région ?
    Un fait est certain, j’en ai assez de me sentir orphelin d’une représentation politique forte et clairement identifiée et de l’attentisme qui en découle.

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.