Réinventer Bruxelles

_________________________________

Réinventer, c’est l’objet même de ce blog qui s’intéresse au futur de notre Ville-Région.
Des structures complexes et inadaptées héritées à la fois d’un passé lointain composé d’une Ville de Bruxelles entourée de villages et de conditions imposées à Bruxelles par la Flandre et la Wallonie pour permettre à la Région de sortir du frigo. Bruxelles y a survécu – contre toute attente – mais son développement nécessite un autre cadre, plus lisible, plus cohérent et plus démocratique.

Nous avons fait des propositions pour un redécoupage des frontières communales avec 22 communes d’environ 60.000 habitants et des compétences redistribuées entre communes et Région basées sur le principe de subsidiarité. Un maire à l’hôtel de ville pour gérer la Ville-Région et 22 mairies d’arrondissement pour tout ce qui touche à la proximité.

Cela a suscité assez peu d’intérêt auprès des femmes et hommes politiques francophones qui rêvent tous de finir bourgmestre. Mais voilà que le SP.A sort ICI de son chapeau un projet qui s’en inspire partiellement. Les réactions ne se sont pas faites attendre : c’est un projet flamand, c’est le retour du  » Groß Brüssel « , hérésie, vieille rengaine du nationalisme flamand, coup de pub, … Les commentaires des partis francophones se multiplient, ils envoient évidemment un « niet » cinglant au projet SP.A, mais certains n’excluent pas l’ouverture d’un nécessaire dialogue.

« Bruxelles mérite mieux aussi qu’un immobilisme béat et le déni d’une réalité qui est très loin d’être optimale pour ses habitants. » Béatrice Delvaux – Le Soir

6 réflexions au sujet de « Réinventer Bruxelles »

  1. Ping : Exclusif: vers une Ville-Région réinventée | bruxselsfuture

  2. Weissgerber

    Sauf erreur ou mauvaise lecture de ma part, je n’ai pas vu qu’on parlait de « partis bruxellois » dans les réactions francophones …, bizarre que cette idée fondamentale ne perce pas … Quelqu’un aurait-il un avis ?
    Toi Yvan ?
    Merci,
    Ghislaine

    Répondre
  3. Philippe ABEL

    Yvan
    C’est la première fois que je fais un commentaire alors que je lis tes rubriques depuis très longtemps. Elles m’informent et me font réfléchir. Je veux te remercier pour toutes ces informations. J’apprécie beaucoup ton analyse car je la partage très souvent.
    Philippe ABEL

    Répondre
  4. FC

    A missistrano et Yvan V. : Un groupe de pression ? Un lobbying de citoyens bruxellois ? : excellente idée. J’en serais aussi . De plus, les élections communales et régionales approchent; c’est en général la seule période d’écoute réelle de nos politiciens.
    Premier thème : faire pression sur les fédérations régionales des divers partis politiques communautaires pour qu’elles se détachent des « maisons mères » wallonnes ?
    2eme thème : des listes électorales bilingues ?

    Répondre
  5. roger gennotte

    en effet il faudrait arriver à percer le mur de médiocrité qui bloque tout: il suffit de lire le titre du « Soir »: ‘le niet cinglant des francophone’ ! Ah bon ? il fallait écrire: le niet cinglant des politiciens francophones ! Bien serrés et confortablement installés dans leur traintrain, ces politiciens réagissent comme des poules qui aperçoivent un renard.

    Répondre
  6. missistrano

    es tu en mesure de lancer une action qui irait plus loin que le blog qe tu tiens avec assiduité et pertinence. Un regroupement des tes followers est il envisgeable. Quelque chose qui ressemblerait à un groupe de pression.
    J’y serais volontiers active.
    Bien à toi,
    Sabine Missistrano

    Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.