C’était au temps …

_______________________

Engagés dans le futur de cette ville où tout est possible, il ne nous est pas interdit de jeter un oeil dans le rétroviseur. Deux expositions mettent en lumière un Bruxelles qui bruxselait entre ville de province et capitale qui tentait de ressembler à Paris.

Jusqu’au 17 septembre seulement, Bozar présente « Bruxelles est un Plaizier ». Une rétrospective du travail remarquable du couple d’éditeurs Wijnand et Mieke Plaizier qui témoignent depuis1977 de leur amour pour Bruxelles dans chacune des illustrations de leurs cartes postales et calendriers. Ils donnent ainsi forme à une mémoire collective documentaire mais aussi touchante. Si vous courez à Bozar, vous y verrez d’autres expos davantage tournées vers le futur. Plus ICI.

La Ville vient d’inaugurer à la Bourse une exposition qui met en lumière les Boulevards du Centre. Sublime Bruxelles replace leur construction dans son contexte historique: le voûtement de la Senne et la pose d’un geste urbanistique qui laissera une empreinte profonde sur la géographie et les usages de la ville. Elle met en avant les bâtiments et les éléments architecturaux remarquables dont regorgent ces quatre artères haussmaniennes que sont Adolphe Max, Jacqmain, Anspach et Lemonnier articulées autour de la place De Brouckère.

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.