Un Grand Monsieur nous revient

__________________________

Après 15 ans à la tête de La Monnaie et 12 ans consacrés à la direction du Festival d’Aix-en-Provence, Bernard Foccroulle annonce son retour à Bruxelles pour se consacrer à la composition et à la pratique de l’art de l’orgue, mais aussi pour y assumer un rôle culturel et politique actif.

Avec toute l’autorité morale et intellectuelle qui est la sienne, il compte s’investir pour que l’Europe soit davantage présente dans la ville et  » pour valoriser la richesse de toutes les cultures et des liens qui existent entre nous et forment une certaine identité européenne « .

Un extrait de l’interview de la RTBF vous en dira plus sur ses projets pour faire de Bruxelles la capitale vivante de l’Europe et un accès au texte complet qui livre aussi un regard sur son goût des découvertes et son ambition de rapprocher l’opéra des gens qui n’y vont jamais.

__________

 » On ne peut pas lire assez dans le tissu Bruxellois que cette ville est capitale européenne. Et l’Union Européenne n’a pas fait le choix qui s’imposait à mes yeux de s’ancrer à Bruxelles et de montrer à Bruxelles, dans sa capitale, la diversité des cultures, la richesse de toutes ces cultures, les liens qui peuvent exister entre nous, et quelque part, au-delà de la diversité, une certaine identité européenne. Je trouve ça très dommage. » (Bernard Foccroulle)

1 réflexion sur « Un Grand Monsieur nous revient »

  1. Gennotte Roger

    Organiste extraordinaire, Bernard Focroulle arrive à faire danser l’orgue le plus poussif ! Bienvenue à Bruxelles

    Répondre

Laisser un commentaire