Vers une démocratie participative ?

__________________________

La crise politique, à rendu plus visible la différence de culture politique entre Bruxelles et la Wallonie. En Wallonie, les relations sont devenues très difficiles entre le PS et le CDH, mais pas à Bruxelles.  » Ça se passe bien, y compris pour les Flamands (les Bruxellois néerlandophones ndlr) qui ne comprennent pas trop ce qui se passe, mais ont peur de voir revenir Groen dans l’attelage. Pour Guy Vanhengel (Open VLD), c’est : Non, surtout pas Groen « .

« Les Bruxellois sont les otages, le dégât collatéral, d’une stratégie décidée dans le sud du pays « .

Dans Le Soir, Vincent Engel prend du recul et écrit:  » Ce ne sont pas les partis qui fondent la démocratie, mais le rapport entre les citoyens et leurs représentants. Puisque ces derniers ne peuvent ou ne veulent plus assumer leurs engagements, puisqu’il n’est pas possible de retourner aux urnes, prenons les deux années qui viennent pour lancer ces assises de la démocratie, véritablement démocratique, pas guidé par des lobbies financiers et des grands groupes de presse. Cela semble impossible, tant les partis ont structuré la vie sociale et politique belge, façonné la manière de penser des citoyens « .

1 réflexion sur « Vers une démocratie participative ? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.