Une nécessaire transparence

_____________________________

Le futur de Bruxelles exige aussi la transparence des mandats et des salaires nécessaire pour rétablir la confiance des Bruxellois en leurs élus et  la démocratie. Non, ils ne sont pas tous pourris, et c’est pour lutter contre le poujadisme qui se développe, que cette transparence s’impose. Ceux qui n’ont rien à se reprocher n’ont aucune raison de s’en plaindre.

C’est l’absence de transparence qui a motivé la création d’Anticor.be et sa plate-forme de demande d’accès aux documents administratifs Transparencia.be qui nous éclaire et nous donne le « droit de savoir ». Des bourgmestres et d’autres responsables politiques ont usé de beaucoup de créativité et multiplié les arguments juridiques pour tenter de se soustraire à leurs obligations légales de remises de ces documents.

La Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) vient de remettre plusieurs avis dans lesquels elle déboute, un par un, l’ensemble de leurs arguments. La loi et l’article 32 de la Constitution vont désormais devoir être respectés. Transparencia.be siffle la fin de la récréation. Bruzz semble être seul à consacrer un article à cette importante victoire pour la santé de la démocratie.

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.