Une meilleure gouvernance bruxelloise … en 2024

____________________________

Rudi Vervoort annonçait une diminution du nombre d’élus communaux et de parlementaires, la suppression de la commission communautaire commune (cette instance qui gère des matières liées au social et à la santé), des listes bilingues… Succès mitigé: pour certains francophones ce n’est pas la priorité et certains néerlandophones ont d’emblée rejeté la partie sur les listes bilingues. La Cocom, s’inquiétant de la représentativité de leur groupe linguistique.

Là, il vient d’annoncer à la RTBF et au Soir qu’il veut réduire de 30 % le nombre de mandataires communaux dès 2018. A partir de 2024, il veut le principe du mandat unique: « On sera à temps plein échevin ou bourgmestre, ou à temps plein député à la Région ». L’objectif n’est pas de faire des économies mais de professionnaliser la fonction de bourgmestre ou d’échevin en la revalorisant financièrement. Fonctionner avec deux ou trois échevins en moins par commune semble tout à fait envisageable.

Fort bien, mais si pour démanteler l’administration et créer ses OIP – tous dirigés par des PS – Rudi Vervoort a su être rapide, pour les réformes de la gouvernance ce sera pour 2018 (si tout va bien) et pour la fin des cumuls ce sera 2024 (mais sera-t-il encore à la manoeuvre ?). L’opposition fustige ce calendrier qui a peu de chances d’être réalisable comme vous le lirez ICI.

 

2 réflexions au sujet de « Une meilleure gouvernance bruxelloise … en 2024 »

  1. Mirko Drago Popovitch

    Bonjour , je cherche signification « ses OIP »

    Objectifs Inter …Professionnel ???

    Objectifs Initiative Parlementaire

    Organigramme des Intervention politiques

    Merci de préciser

    Répondre
    1. Gennotte Roger

      Bonjour, vos interprétations sont assez pertinentes, surtout la quatrième. Mais je proposerais plutôt « Organismes d’Intérêt Public », (sic) l’intérêt public étant douteux dans ce genre d’organismes, qui évitent les contraintes de l’administration régionale. Notons en passant que l’aimable Rudi Vervoort postule que la majorité ne changera pas d’ici 2024, et si cela ne devait pas être, les OIP sont là à tout hasard.

      Répondre

Laisser un commentaire.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.