Alain Deneef parle du futur de Bruxelles

_______________________________

C’est principalement en qualité d’intendant du projet patronal  » Brussels Metropolitan «  et comme membre actif du  » Fonds Quartier Européen «  qu’Alain Deneef est interrogé en ce début d’année par Bruzz sur le futur de Bruxelles.

Molenbeek a de l’avenir grâce à sa notoriété nouvelle et à la  jeunesse de sa population, les attentats ont ouvert les yeux sur des réalités occultées, d’Uccle à Molenbeek ils ont renforcé le sentiment d’appartenance à la ville, il faut anticiper sur une Mobilité différente qui ne tardera pas à s’imposer, l’Europe doit mieux s’incarner dans sa capitale, … mais bien plus encore à lire ICI dans l’interview.

Aussi interrogé par Bruzz sur le dossier sensible de Zaventem et sur les normes de bruit bruxelloises, Alain Deneef ne semble avoir consulté d’autres sources d’information que celles diffusées par Arnaud Feist et par le message publicitaire contesté que Brussels Airport s’est payé dans plusieurs journaux. Ignore-t-il les réponses argumentées que les associations et comités de quartier bruxellois ont diffusées ? Ignore-t-il leur action au pénal contre ce qu’ils considèrent comme une publicité mensongère qui pollue le débat ?
ll ne s’agit pas seulement de l’avenir de ce City Airport mais aussi de l’habitabilité d’une grande partie de la ville.

4 réflexions au sujet de « Alain Deneef parle du futur de Bruxelles »

  1. Brigitte Vermaelen

    Il est vraiment consternant qu’Alain Deneef adopte la position flamingante et mensongère sur les nuisances provoquées en Région bruxelloise par l’aéroport de Zaventem. Est-ce de la bêtise ou est-ce de la malhonnêteté intellectuelle ? Le première hypothèse est-elle moins grave que l’autre ?
    Il est également frappant que le côté flamingant réduise ces nuisances à un unique problème de bruit, voire de confort (bourgeois ?) pour les citoyens bruxellois. Non que cette question soit minime (j’en souffre personnellement), mais qu’en est-il du risque de l’écrasement d’un avion sur une zone densément peuplée ? Ces accidents n’existent-ils pas dans leur monde enchanté, de même que n’existeraient pas des terroristes utilisant des avions ? Il s’agit là d’une question de sécurité publique et de vie des gens.
    Mr Deneef, cela vous est-il à ce point indifférent ?

    J'aime

    Répondre
  2. FC

    Attention! attention! Mr. Deneef, Alain travaille pour l’avenir de Bruxelles et pour le peuple de notre Région. Il fait partie de l’Elite. Donc il sait et ne peut, en aucun cas, proférer des « âneries » Tttt…. Et si un membre de l’élite estime que nous devons être survolés, ce ne peut être que pour notre bien. Forcément. Fi donc, mon bon monsieur !

    J'aime

    Répondre
  3. Charles S.

    Gérer le projet « Brussels métropolitain » et méconnaître le dossier du survol pour sortir des anneries est totalement incompatible.
    Quand est-ce que les patrons qui accompagnent le projet BM comprendront que la réussite de celui-ci passera par plus de santé publique (et donc moins de survols abusifs de BXL) ?

    J'aime

    Répondre
  4. Weissgerber

    Alain Deneef oserait-il dire où il habite ?
    Sans réponse de sa part, on comprendra directement que dans son interview, il parle de ce qu’il ne connait pas. Comme d’habitude ?

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.